Translate

Dernières actus
Chargement...
29 octobre 2015

Imprimer/Print Friendly and PDF Une tête de mannequin, accompagnée de signes faisant l'apologie du terrorisme, a été découverte ce dimanche matin accrochée à la porte du rond-point de La Borne mais également sur la lance de la statue de Jeanne d’Arc, à l’entrée de la collégiale Notre-Dame.
Du côté judiciaire on évoque des «signes exposés particulièrement désagréables», découverts dimanche matin, accrochés à la porte du rond-point de La Borne à Montbrison. «Dans le contexte actuel, les gens se sont particulièrement émus de ce simulacre. On retient l’apologie du terrorisme» précise-t-on.
Un message signé Ben Laden...
Outre une tête de mannequin, dans laquelle a été empalée un pas de vis peint en rouge, un petit panonceau noir était aussi fixé avec du fil. En lettres blanches était écrit en anglais : «Justice is coming soon» (La justice va bientôt arriver) ; un message signé Ben Laden…
Et le même scénario répété un peu plus loin, près d’un lieu beaucoup plus symbolique, une tête piquée sur la lance de la statue de Jeanne d’Arc, à l’entrée de la collégiale Notre-Dame… Elle était encore là, au moment de la messe dominicale. Le curé de la paroisse a tenté comme tant bien que mal de faire tomber cette tête empalée sur la statue, avant de prévenir la gendarmerie.
La gendarmerie prend le dossier au sérieux. Il s'agit pour l'heure d'une enquête de flagrance avant de passer en enquête préliminaire. La peine maximale encourue est de cinq ans de prison et 75 000 euros d’amende.

Source 

 Têtes de mannequins empalées: La gendarmerie de Montbrison lance un appel à témoins

Ses découvertes avaient suscité un vif émoi et des interrogations au sein de la population, l’une des têtes étant accompagnée du texte, écrit en anglais et en lettres blanches, « Justice is coming soon » (La justice va bientôt arriver), signé Ben Laden.
L’affaire avait immédiatement été prise au sérieux dans le contexte actuel et le parquet avait alors retenu « l’apologie au terrorisme ». Toutes les personnes susceptibles d’avoir des informations sur ces mises en scène d’un goût plus que douteux sont priées de contacter la gendarmerie au 04 77 58 12 88.

 Source

 

Recevez les articles par mail

Spécial Edito

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...