Translate

Dernières actus
Chargement...
6 juillet 2015

Imprimer/Print Friendly and PDF
(...)L’association de la mosquée Eyyub Sultan de la Meinau réfléchit depuis 2008 à la possibilité de réaménager ses bâtiments industriels pour en faire un lieu de culte décent. D’abord partie sur l’idée d’une transformation de ses locaux, elle a finalement décidé de les raser pour construire à la place un complexe communautaire, dont une mosquée à l’architecture traditionnelle musulmane turque, inspirée de l’époque ottomane.(...)

Avant de communiquer sur la validation de ce nouveau permis le 9 juin, la Ville, l’association et les architectes se sont encore mis d’accord pour déminer les critiques qui s’étaient élevées entre temps quant à l’architecture traditionnelle d’inspiration ottomane du futur monument. Depuis la publication du permis modificatif, les architectes se sont remis au travail pour diminuer les dimensions des deux minarets polémiques. (...)

Comme pour ses autres projets, Hilmi Senalp a pensé pour Strasbourg à une mosquée monument. Élément central du futur centre communautaire, le lieu de culte aura cependant une emprise au sol et une capacité d’accueil moindre que l’actuel bâtiment. Seul 900 m2, dont une mezzanine ouverte pour les femmes, seront dévolus à l’espace de prière, contre 1 300 m2 aujourd’hui.
Celui-ci sera orné d’une coupole et flanqué de deux minarets, qui ont suscité la polémique après leur annonce dans la presse en octobre. Initialement, les deux tours devaient culminer à une hauteur de 44 mètres. Après concertation avec la Ville, l’association a finalement accepté de réduire pour le moment leur hauteur à 36 mètres « pour mieux s’intégrer dans le paysage urbain strasbourgeois ».
Ertugrul Güler, secrétaire général de l’association de la mosquée Eyyub Sultan, explique :
« La hauteur annoncée de 36 m correspond aux matériaux durs des tours. Les chapeaux des minarets pourraient mesurer un ou deux mètres de plus, tout comme on pourrait pour le moment n’y installer que de simples boules. »
Dessin de coupe de la mosquée pour le permis de construire modificatif accordé le 9 juin. Sur ce plan, les minarets culminent à 44m mais les architectes prévoient de diminuer leur hauteur. (Claire Gandanger/cc)
Dessin de coupe de la mosquée pour le permis de construire modificatif accordé le 9 juin. Sur ce plan, les minarets culminent à 44m mais les architectes prévoient de diminuer leur hauteur. (Claire Gandanger/cc)
Une vue de dessus de la future mosquée Eyyub Sultan, avec les bâtiments attenants (doc remis)
Une vue de dessus de la future mosquée Eyyub Sultan, avec les bâtiments attenants (doc remis)
Pour les responsables de la mosquée, hors de question d’utiliser ces minarets pour faire des appels à la prière. (NDLR : pour le moment...)Leur fonction sera selon eux uniquement ornementale, comme l’explique Eyup Sahin, président de l’antenne Grand-Est du Millî Görüs, le mouvement religieux auquel est affilié la mosquée :
« Les minarets seront vides. C’est symbolique. Une mosquée sans minaret, c’est comme une maison sans balcon. C’est ce qui fait le charme d’une mosquée. Même dans les pays musulmans, il n’y a plus d’appel à la prière depuis les minarets. »
L’érection de minarets à la Meinau ne sera pas une première à Strasbourg puisque la mosquée actuellement en construction dans le quartier de Hautepierre comporte déjà un minaret, à sommet carré. En Allemagne voisine, la mosquée turque de Kehl, située derrière la gare, arbore deux minarets depuis 2013.
Dessin du future centre communautaire depuis la route de la Fédération. A gauche en blanc, l'arrière de la mosquée. A droite, les bâtiments annexes de style alsacien. (document remis)
Dessin d’une partie du future centre communautaire depuis la route de la Fédération. A gauche en blanc, l’arrière de la mosquée. A droite, les bâtiments annexes de style alsacien. (document remis)

Ateliers de couture et clubs sportifs

Mais le centre communautaire islamo-turc de la Meinau ne se résume pas à sa mosquée. Ses promoteurs entendent aussi y héberger les nombreuses activités annexes de l’association allant des ateliers coutures et autres clubs sportifs aux activités d’enseignement de la religion. L’association a par ailleurs ouvert un collège privé à la rentrée 2014 qui accueille pour le moment une dizaine d’élèves.

>>>Lire l'intégralité de l'article sur le site de rue89strasbourg

Sur le sujet :

Photo d'un Français attendant ses congénères contre l'islamisation et l'islamisme sévissant


Recevez les articles par mail

Spécial Edito

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...