Translate

Dernières actus
Chargement...
22 août 2013

Imprimer/Print Friendly and PDF
Photo
 "Vous cherchez une idée pour occuper les derniers jours d’Aout ? Visitez d’urgence, dans le Maine et Loire, l’église de Saint Pierre de Gesté. Vous pourrez peut être convaincre les déconstructeurs de reconstruire, rappeler au maire qu’il doit entretenir son église au même titre que son terrain de foot, et accessoirement obéir comme les autres à la loi et enfin entraîner les habitants du village à résister. [...]
Vous souhaitez réagir, manifester votre refus de toute destruction, contactez nous:
collectifsaintjacquesdabbeville@gmail.com
Organiser un pic-nic devant l'église après avoir prévenu la presse et la télévision locale, c’est simple comme bonjour. Cette église est l’église de tous, la mémoire et l’avenir de tous, ceux qui y vont comme ceux qui n’y vont pas. Une ville ou un village dont on détruit l’église est une ville ou un village décapité. Souvenez vous de Saint Jacques d’Abbeville qui se dressait fièrement dans un paysage ravagé par deux guerres. Un sinistre jardin en forme de croix la remplace. L’église de Chauffailles, en Saône et Loire, devait, elle aussi, être rasée et un centre commercial devait prendre sa place. Un nouveau maire trouva les moyens de financer les travaux. Etre néogothique n’est pas une maladie honteuse. Au 19ème siècle, certains architectes voulurent imiter leurs grands ancêtres. Au nom de qui et de quoi faudrait il leur préférer les adeptes de la doctrine marxiste: du passé faisons table rase? On ne détruit pas une vieille église, on veille sur elle, on la soigne comme une personne âgée. Le sort de dizaines d’autres églises dépendent de chacun de nous. Si les civilisés restent assis les barbares raseront ces églises l’une après l’autre. Levons nous et défendons les." Le Salon Beige

Sur le sujet : 
Sauvons l’église de Gesté !

Recevez les articles par mail

Spécial Edito

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...