Translate

Dernières actus
Chargement...
10 octobre 2015

Imprimer/Print Friendly and PDF

Un an et demi après avoir été victime d'une première agression, le directeur de l'IUT de l'Université Paris XIII, à Saint Denis, a été violemment frappé à la tête par un individu qui l'a menacé de mort.
Qui en veut au Samuel Mayol ? Vendredi soir, alors qu’il promenait son chien, vers 22h30, en bas de chez lui, dans le XXè arrondissement, le directeur de l’IUT de l’université Paris 13, à Saint Denis, a été agressé. Un homme l'a attrapé par le cou avant de lui frapper la tête contre un mur à trois reprises, tout en le menaçant : «On va te buter», avant de partir en courant.Blessé front et à l'arcade, Samuel Mayol s'est vu prescrire une semaine d'arrêt de travail.
Il avait déjà été agressé en mai 2014, dans le IXe arrondissement de Paris, et fait régulièrement l’objet de menaces de morts, depuis près de deux ans.
Cette série d'intimidations a commencé au moment où Samuel Mayol a alerté la présidence de l'université de plusieurs dysfonctionnements au sein du département techniques de commercialisation de l'IUT. En parallèle, une fausse alerte à la bombe déclenchée le 3 février 2014 avait mis au jour l'existence d'une salle de prière dans les locaux de l'établissement. En réalité, il s'agissait d'un local attribué à l'association l'Ouverture, accusée par ailleurs de commercialiser sans autorisation des sandwichs halal. Autant de dérives pointées dans deux rapports rédigés par deux inspecteurs de l'Education nationale.
La ministre de l'Education nationale, Najat Vallaud-Belkacem, a fait savoir, ce midi, qu’elle assurait tout son soutien au directeur de l’IUT et souhaite que le coupable de cette agression puisse être identifié le plus rapidement possible.

 francebleu.fr

Recevez les articles par mail

Spécial Edito

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...