Translate

Dernières actus
Chargement...
7 octobre 2015

Imprimer/Print Friendly and PDF
La polémique suscitée par Nadine Morano (électoraliste et/ou maladroite ?) citant les propos du Général de Gaulle nous apprend que l'UMP, devenue Les Républicains, n'est plus gaulliste depuis longtemps, le flambeau étant repris par bon nombre d'élus et électeurs du Front National, appelant à renouer avec la souveraineté de la France dans tous les domaines et refusant de la voir mourir. Ils partagent "Une certaine idée de la France":
Ils croient toujours en elle, contrairement à d'autres qui voudraient la dissoudre dans un magma européen et mondialiste.

Le mot race est inscrit dans la déclaration universelle des droits de l'Homme mais si c'est le mot race qui gêne, n'hésitons pas à en changer :


Or, tout le monde a bien compris que citer le Général de Gaulle à l'approche des élections régionales (les 6 et 13 décembre 2015), ça fait désordre. Il semble de bon ton de se renier en maniant le politiquement correct afin de ne pas froisser les minorités, trahissant une vérité historique.
Les DOM-TOM sont français depuis le XVIème siècle (au 1er janvier 2015, ils représentaient 2.100 millions d'habitants). Mais avant ? Avant, tous les autochtones étaient des "visages pâles"... d'ailleurs, ce ne sont pas les Français d'Outre-Mer qui contestent le fait de la race blanche majoritaire française mais bien des bons petits blancs (babtous) -fragiles selon la formule consacrée- coupables de l'être et pêchant par pur électoralisme aussi.
A croire que les politiques font du racisme anti-blancs, politiques schizophrènes à l'image du pays...
La France était/est chrétienne et blanche, la Gaule païenne et chrétienne aussi, ballot... il faut donc arrêter l'insulte à l'intelligence collective, les enfants écoutent et commencent à regarder leurs professeurs d'histoire de travers...

Quant à la France musulmane de Houellebecq, elle se concrétise avec des engeances politiques qui ne reculent devant rien pour obtenir le pouvoir. Qu'elles continuent à "se voiler la face", elles seront sanctionnées dans les urnes.

D'ailleurs, Le Générale de Gaulle n'avait-il pas dit :

   Source
Quand nous dira-t-on que l'Europe n'est pas composée de personnes blanches, pour majorité ?  Les Français et les Européens ne sont pas prêts pour ce grand saut dans l'inconnu identitaire ni faire le jeu de politiciens lâches et corrompus.
A bon entendeur...
 07/10/2015

Recevez les articles par mail

Spécial Edito

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...