Translate

Dernières actus
Chargement...
13 juillet 2015

Imprimer/Print Friendly and PDF
Divers barons et duchesses de gauche ont ciré les babouches des musulmans, comme à l'accoutumée, sans vergogne, faisant fi de la majorité commençant à voir les traitements de faveur peu laïques d'un "mauvais oeil".
Exemple : Anne Hidalgo, Maire PS de Paris, se permet de faire le rupture du jeûne du ramadan à l'Hôtel de ville (financé par l'argent de TOUS les Français, la ville bénéficiant de ce traitement financier eu égard à son statut de capitale de France).
Même punition pour l'ensemble des Français, L' « iftar », dîner de rupture du jeûne en période de ramadan, a été offert le 9 juillet au Quai d’Orsay aux ambassadeurs des Etats membres de l’Organisation de la coopération islamique ainsi qu’aux principaux responsables de l’Islam de France. Source Quai d’Orsay
La cerise sur le gâteau de l'iftar revient à Nicolas Sarkozy invité à un dîner de rupture du jeûne du Ramadan à la Grande Mosquée de Paris dont le Recteur n'est autre que Dalil Boubakeur, lequel voulait « transformer les églises en mosquées »... On cherche les convictions politiques de l'ancien président de la république (qui avait imposé le Qatar en France, entre autres pétromonarchies se moquant de nos us et coutumes, on creuse même dans un puits sans fond...
Hasard de calendrier ou réaction suite à des tweets peu « amènes » suite à la forfaiture du chef du parti républicain (ex UMP), une pétition a été lancée par le journal Valeurs actuelles « Je signe l'appel de Denis Tillinac pour sauver nos églises » le lendemain, signée par la main de Nicolas Sarkozy qui demandait qu'aucun nom du Front National ne soit accolé au sien...
Pourquoi boycotter la pétition ?
Car elle exclut les leaders du Front National mais aussi car elle recueille les adresses mail des électeurs frontistes à des fins électoralistes.
Mais le plus important est que la ficelle est tellement grosse que personne ne voit le piège. Cet appel ne concerne que les lieux de culte chrétien, peu nombreux, bâtis après la loi sur la laïcité (1905), ceux bâtis avant appartiennent à l'Etat, donc aux Français...

le jeûne du Carême:inconnu chez les politiques,croient que le vote des chrétiens est acquis,ils se trompent, Français se vengeront en 2017
aliciabxن (@aliciabx) 9 Juillet 2015
Nos dirigeants passés et présents ont commis des erreurs que d'aucuns imputeraient à des fins électoralistes ; ce serait se « voiler la face » de ne pas imaginer que des politiques aussi faibles que naïfs aient pu se convertir à l'islam afin de mieux se faire accepter dans la communauté musulmane, alors que l'inverse eût été plus utile à la France.

L'irresponsabilité, la lâcheté aussi, des dirigeants et politiques français commencent à se voir comme le nez au milieu de la figure. Les Français font montre d'une patience exemplaire mais ils sont tapis dans l'ombre attendant la fin de « la traversée du désert », prêts à dégainer leur carte d'électeur en 2017. Ces « islamophobes » en puissance se contrefichent du qu'en dira-t-on, de la bien-pensance, de la pensée hypocrite mièvre et molle, ils ont une identité et une culture à sauver, eux...
Contre toute attente et « à la barbe » des nos fins limiers politiques, « l'armée des ombres » (de nouveaux « Poilus* » ?) sera de retour pour punir démocratiquement ces politiques sans honneur ni réelles convictions...

13/07/2015

*Article extrait de l' [Edito] Ces « barbus » qui n'ont rien à voir avec les « Poilus »

Recevez les articles par mail

Spécial Edito

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...