Translate

Dernières actus
Chargement...
4 mai 2015

Imprimer/Print Friendly and PDF


Valeurs actuelles : AFFAIRE MARYVONNE. L’histoire de cette octogénaire qui ne peut plus rentrer chez elle à cause de squatteurs a ému la France entière. Ce week-end, les tensions sont montées d’un cran : manifestations de soutien, colère contre les squatteurs… la police a dû intervenir.

Seconde manifestation contre les squatters de... par OuestFranceFR 


 L’affaire Maryvonne
L’affaire Maryvonne a fait le tour de la France. Cette octogénaire ne peut plus rentrer dans son propre logement, à Rennes (Ille-et-Vilaine), depuis que des squatteurs l’ont délogée. Maryvonne Thamin habitait depuis quelques années avec son compagnon à quelques kilomètres de sa maison. Au décès de ce dernier, Maryvonne retrouve son ancienne maison cadenassée, entourée de fils barbelés… La maison a été squattée par une quinzaine de personnes, comme le rapportait Ouest-France.
«J’ai eu affaire à ces gens-là à travers une porte. J’ai failli rentrer. Je suis allé au commissariat le plus proche. On m’a dit: "si vous étiez rentrée, vous étiez dans votre tort, c’était violation de domicile"» explique Pierre Thamin devant les caméras de France2.
Des tensions ce week-end
Après la révélation de cette affaire qui a ému la France, une vingtaine de personnes, coiffées de Bonnets rouges, ont manifesté ce dimanche à Rennes en soutien à Maryvonne, comme le rapporte Ouest-France. La police a dû intervenir après que certaines vitres de la maison ont été brisées, et les portes cadenassées secouées. Il n’y a pas eu d’interpellations, selon le journal local. Ouest-France précise que «vers 16 h, ce dimanche, la police s'est positionnée autour du squat, car des manifestants avaient prévu de revenir devant la maison».

Recevez les articles par mail

Spécial Edito

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...