Translate

Dernières actus
Chargement...
9 mars 2015

Imprimer/Print Friendly and PDF
 
Le chef des services de renseignement militaires allemand (MAD), Christof Gramm, craint que les forces armées ne puissent être infiltrées par des islamistes. Lesquels chercheraient de cette façon à s'entraîner au maniement d'armes. Une compétence qu'ils utiliseraient ensuite dans les rangs des djihadistes en Syrie ou en Irak.

"Si un islamiste suffisamment habile se présente en dissimulant les raisons qui l'animent, il sera difficile de l'empêcher de s'engager", déclare Christof Gramm dans une interview au quotidien Die Welt. A ce jour pourtant, aucun membre de la Bundeswehr - l'armée fédérale - ne figure parmi les quelque 600 Allemands qui ont rejoint les djihadistes, assure Christof Gramm. Il révèle cependant l'identification de "plus de 20 anciens soldats allemands dont on sait qu'ils se sont rendus dans la zone de conflit".

Le chef du MAD dit vouloir mettre en place des contrôles d'antécédents des recrues. Une procédure de routine pour les personnes au contact de documents secrets ou employées dans des domaines sensibles de l'économie. Il rappelle qu'en revanche "pour ceux qui vont être formés aux armes de guerre, il n'existe pas de contrôles préalables", pour l'heure du moins. >>>Le Figaro 

Sur le sujet :

La radicalisation religieuse de certains militaires français inquiète la Direction de la Sécurité de la Défense

Recevez les articles par mail

Spécial Edito

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...