Translate

Dernières actus
Chargement...
7 février 2015

Imprimer/Print Friendly and PDF
Chrétiennes vendues comme esclaves sexuelles par l'Etat Islamique
(...) Pendant 30 pages, l'Etat islamique développe sa définition de la bonne épouse de jihadiste, sa fonction première selon le groupe. "La femme a été créée pour peupler la Terre, tout comme l'homme. Mais comme Dieu l'a voulu, elle a été faite depuis Adam et pour Adam. Le créateur a décidé qu'il n'y avait pas de plus grande responsabilité pour elle que d'être une épouse pour son mari", écrit-il. Mais selon lui, ce rôle n'est plus tout à fait rempli actuellement dans le monde. Il met en cause la promotion du féminisme, "programme occidental pour les femmes" et affirme que "les femmes ne gagnent rien à penser qu'elles sont l'égal des hommes, si ce ne sont des épines".
Interdite de sortie, sauf dans trois cas
"Le modèle établi par les infidèles en Occident a échoué dès que la femme a été libéré de leur cellule dans la maison", ajoute l'Etat islamique. Au sein du califat, "c'est une nécessité pour elle de vivre de manière sédentaire". La femme doit "rester cachée, voilée, en retrait de la société" et remplir son rôle de mère et d'épouse. Une fonction qu'elle se voit attribuer dès le plus jeune âge. Le mariage devient ainsi "légitime" dès qu'une fillette a 9 ans. (NDLR : Le prophète Mahomet avait pris pour épouse une fillette de neuf ans, Aïcha, sur les 11 ou 13 femmes qu'il avait épousées).
"La plupart des jeunes filles pures seront mariées d'ici 16 ou 17 ans, quand elles sont encore jeunes et actives", toujours à "des jeunes hommes qui n'auront pas plus de 20 ans", assure l'EI.
Si "le travail est une tâche réservée aux hommes", la femme n'est pas dispensée d'éducation. Religieuse essentiellement. Car elle ne peut pas jouer pleinement son rôle si elle est "illettrée  ou ignorante". La parfaite méthode d'enseignement ? De 7 à 15 ans, avec une division des savoirs : sciences, éducation des enfants, cuisine, couture et tricot. Les cours de théologie sont d'ailleurs l'un  des trois cas dans lesquels la femme peut quitter son domicile. Elle a également l'autorisation de sortir pour participer au jihad "si l'ennemi attaque son pays et que les hommes ne sont pas assez nombreux pour le protéger", "comme les femmes d'Irak et de Tchétchénie l'ont fait". Les médecins pour les femmes et les enseignantes font également figure d'exception. Mais uniquement si elles respectent  la charia à la lettre.
Objectif de ce manifeste : attirer des candidates au jihad, surtout dans la péninsule arabique. La Quilliam Foundation explique ainsi que dans l'idéologie prônée par l'Etat islamique, les femmes sont associées à "la sédentarité, la tranquillité et la stabilité" tandis que les hommes sont eux "mouvements et flux". Deux notions pourtant avancées par les recruteurs auprès des jeunes Occidentales.
TF1 LCI

Source photo 

Sur le sujet :

Ce que L'Etat islamique veut faire des femmes

Comment l'Etat Islamique envoie des djihadistes en Europe 

Le code pénal de l'Etat islamique ressemble beaucoup à celui de l'Arabie saoudite

 Le corps des femmes, arme de guerre et de destruction massive 

 



Recevez les articles par mail

Spécial Edito

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...