Translate

Dernières actus
Chargement...
7 février 2015

Imprimer/Print Friendly and PDF
Visiblement, les "juges rouges" n'étaient pas Charlie  
La preuve s'il en était besoin que la liberté d'expression n'est que pour une infime partie de la société française, l'autre partie, la majorité, se sent de plus en plus frustrée de ne pas être reconnue comme ayant participé depuis des générations à donner ces libertés dont ils se sentent exclus.
La dhimmitude s'infiltre dans les esprits jusqu'à l'islamisation, c'est la France fiction vue par Houellebecq qui se concrétise. Soumission des esprits au nom du politiquement correct, ce terrorisme intellectuel...
Cela dit, il n'est pas interdit, jusqu'à preuve du contraire, de soutenir Valeurs Actuelles

 Lire ou relire : >>> François Hollande Charlie Ier ou François La Mouche ?



"Trémolos républicains, rassemblement et unité nationale pour la liberté de la presse… Ça, c’était hier. Quant à leur prétendue liberté de la presse, elle ne concerne pas tous les quotidiens ni tous les magazines.
Pour preuve, la condamnation mardi à 2 000 euros d’amende, par le tribunal correctionnel de Paris, de Yves de Kerdel, directeur de l’hebdomadaire Valeurs Actuelles, pour « provocation à la discrimination envers les musulmans ». Une condamnation qui fait suite à une plainte de l’Union des étudiants juifs de France (UEJF), qui avait saisi la justice. Le « crime » de Valeurs Actuelles : une couverture du 22 septembre 2013, présentant notamment une Marianne voilée et titrée « Naturalisés, l’invasion qu’on nous cache ». Parmi les autres accroches, figuraient également en une : « Deux français sur trois contre les naturalisations massives de Valls », « Islam, immigration : comment la gauche veut changer le peuple » et « Le poids des musulmans n’a cessé d’augmenter »."

Recevez les articles par mail

Spécial Edito

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...