Translate

Dernières actus
Chargement...
4 février 2015

Imprimer/Print Friendly and PDF

Depuis près de huit mois, la Ligue du Nord, un parti politique régionaliste souvent décrit comme populiste et anti-immigration, préparait cette loi. 
Interrogé par France 2, Roberto Anelli, initiateur et rapporteur du texte, espère «qu'on a pu éviter un désastre, sinon ils (les musulmans) ne s'arrêteront jamais», faisant référence à un projet avorté de construction d'une mosquée pour 7000 fidèles en Lombardie. Pour l'élu «mosquée ne veut pas dire terroriste, mosquée veut dire risque de terroriste».
Avant d'être votée, la loi a été modifiée à trois reprises par des amendements. Ces derniers visent à autoriser l'organisation d'un référendum régional pour statuer sur le sort d'un projet de construction, à alourdir la procédure administrative ou encore à exiger que les bâtiments construits soient en adéquation avec l'architecture du «paysage lombard». De plus, pour être validé, un projet devra obtenir l'approbation d'une «consultation régionale», et être surveillé de très près, notamment par un système de vidéo surveillance, après la construction. Autant de garde-fous qui visent à éviter la construction d'édifices contestés.
>>> Lire la suite sur le site du Figaro 


Source photo 

Recevez les articles par mail

Spécial Edito

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...