Translate

Dernières actus
Chargement...
27 janvier 2015

Imprimer/Print Friendly and PDF
 
Mis en ligne le 27/01/2015
LeDauphine.com Publié le 22/01/2015 
Le 21 janvier "vers 15 heures avenue de Verdun, le contrôle d’identité d’une adolescente âgée entre 12 et 14 ans par des policiers en patrouille dans le quartier du Perrier, a créé une certaine agitation. Le ton est rapidement monté entre la jeune fille refusant de parler français et les fonctionnaires qui voyaient intervenir dans le contrôle en cours des adultes se trouvant sur la place.
Quelques jours auparavant, lors d’un premier contrôle dans le quartier, cette ado s’était déjà fait remarquer par les policiers en parlant uniquement en langue arabe aux fonctionnaires, refusant de leur donner son identité. L’apercevant à nouveau hier à proximité de l’arrêt de bus place Jean-Jaurès, les policiers décidaient de la contrôler. « La jeune fille a continué de refuser de parler français avec les fonctionnaires. C’est à ce moment-là qu’un éducateur expliquant la connaître est intervenu. Ce dernier a finalement refusé de donner le nom de la jeune fille et a péniblement fini par donner le sien. Il devra prochainement être entendu par nos services, » a commenté le commandant de police Armand Trousseau.

La famille dénonce un contrôle violent

De son côté, la famille de la jeune fille dénonce un contrôle violent. « Ma fille était partie au centre commercial s’acheter des bonbons avec deux amis. L’un d’eux l’a pincée pour rigoler et elle a crié “aïe” un peu fort. Ils ont dû croire qu’elle alertait la place de leur arrivée. Ils voulaient l’embarquer et la menotter, » raconte la mère de la jeune fille qui n’était pas sur place.

« Les policiers ne cherchent pas l’affrontement, ni à créer des incidents. Les mineurs ne sont menottés que s’ils se montrent violents ou doivent être transportés dans les voitures de service, » a précisé le commandant de police. LeDauphine.com


Recevez les articles par mail

Spécial Edito

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...