Translate

Dernières actus
Chargement...
9 décembre 2014

Imprimer/Print Friendly and PDF

Andrew White, pasteur britannique établi à Bagdad, a raconté que des jeunes chrétiens de moins de 15 ans avaient été exécutés pour avoir refusé de se convertir à l'islam. 

Des membres de l'Etat islamique ont décapité quatre enfants en Irak. Ils avaient refusé de se convertir à l'islam. Le drame s'est déroulé près de Mossoul, dans une enclave chrétienne récemment passée aux mains des djihadistes. Le pasteur britannique Andrew White, surnommé «le vicaire de Bagdad», est l'un des rares leaders chrétiens se trouvant encore en Irak. L'archevêque de Canterbury lui a d'ailleurs demandé de quitter le pays le plus rapidement possible.
White raconte au site Orthodox Christian Network que les membres de l'Etat islamique ont récemment débarqué dans la plaine de Ninive et qu'ils ont menacé de mort les chrétiens s'ils ne se convertissaient pas à l'islam. Cannon White se souvient que des djihadistes se sont dirigés vers un homme et qu'ils lui ont dit: «Soit tu te convertis à l'islam, soit nous tuons tous tes enfants». Il s'est alors exécuté et à prononcé les mots que les militants voulaient entendre. «Il était désespéré. Il m'a appelé et m'a demandé si Jésus l'aimerait encore malgré ce qu'il avait fait. Je lui ai répondu que oui», raconte le pasteur. >>> Lire la suite sur 20mn.ch

Recevez les articles par mail

Spécial Edito

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...