Translate

Dernières actus
Chargement...
18 décembre 2014

Imprimer/Print Friendly and PDF
16/12/2014 Quatre hommes étaient jugés ce lundi. Le tribunal correctionnel a prononcé jusqu’à cinq ans ferme
Trois Algériens et un Irakien qui étaient jugés hier par le tribunal correctionnel de Bordeaux dans le cadre de cette vaste escroquerie qui porte sur près de 150 000 euros en Gironde, mais aussi en Dordogne, dans la Vienne et en région parisienne. Un seul s'est présenté devant ses juges.

C'est la Caisse d'allocations familiales de la Gironde qui avait découvert le pot aux roses en juin 2009 et fourni matière à une enquête des gendarmes de la section de recherches de Bouliac. Deux bailleurs domiciliés à la même et fictive adresse à Talence percevaient des allocations logement au tiers payant pour… seize allocataires inexistants.
Fouillant dans les dossiers constitués par ces deux bailleurs, les enquêteurs sont allés de surprise en surprise. Fausses cartes nationales d'identité y compris italiennes, alias, justificatifs (quittances, fiches de paie, factures) falsifiés… 70 dossiers d'Aide personnalisée au logement (APL) ont ainsi été montés rien qu'en Gironde et 33 sont passés. En exploitant les lignes téléphoniques et en épluchant les comptes bancaires sur lesquels les prestations étaient indûment versées, les gendarmes ont remonté la piste de quatre hommes.

150 000 euros >>> Lire l'intégralité de l'article sur le site Sud-Ouest

Recevez les articles par mail

Spécial Edito

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...