Translate

Dernières actus
Chargement...
23 octobre 2014

Imprimer/Print Friendly and PDF
Photo
À trop tirer sur la corde, elle finit par casser… Et c’est ce que redoute, le général Pierre de Villiers, le chef d’état-major des armées (CEMA), d’après le compte-rendu de son audition [.pdf] devant les députés de la commission de la Défense, diffusé par la Saint-Cyrienne.

Tout d’abord, pour le CEMA, l’actualité internationale de ces derniers mois a validé l’analyse stratégique du dernier Livre blanc sur la défense et la sécurité nationale (LBDSN) qui a conduit à préserver un modèle d’armée complet. Cependant, les contraintes budgétaires étant ce qu’elles sont, l’effort de défense a été calculé au plus juste dans le cadre de la Loi de programmation militaire (LPM) 2014-2019.
Pour rappel, le budget de la Défense ne prend pas en compte l’inflation jusqu’en 2016 et restera, pour l’année prochaine, au niveau qui était le sien en 2011. À plusieurs reprises, le président Hollande s’est engagé à ne pas toucher à ces crédits. Et pour cause : en cas de nouvelle coupe budgétaire, tout l’édifice s’écroulerait.
>>> Lire la suite


Recevez les articles par mail

Spécial Edito

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...