Translate

Dernières actus
Chargement...
18 juin 2014

Imprimer/Print Friendly and PDF
Contrairement à ce qui est relayé à l'envi par les médias, le trafic de drogue sera bien intégré dans le PIB dans les déclarations faites à Bruxelles... pour se conformer "à la règle". Drogue et prostitution, vertus hautement reconnues, sont acceptées dans les comptes, l'argent n'ayant pas d'odeur pour des "décideurs" de la commission européenne... non élus. A quand l'argent du jihad ?

(...)L'Insee, qui publie mercredi son rapport sur les comptes de la nation en 2013, déclare n'avoir pas voulu les suivre en faisant valoir que seules doivent être considérées les activités illégales "qui résultent d'un échange librement consenti", ce qui n'est pas selon lui le cas de la drogue au vu de la relation de dépendance que crée sa consommation.
"Mais au niveau européen, la règle qui s'impose c'est de considérer que le trafic de drogue doit être dans le PIB", reconnaît Eric Dubois, directeur des études et des synthèses économiques de l'Insee.
Cela conduira l'institut à l'intégrer dans le calcul du revenu national brut qu'elle fera parvenir en septembre à la Commission européenne et qui sert à déterminer les contributions de chaque Etat membre au budget de l'UE. A lire sur le site Capital.fr
Sur le sujet : 
La Mondialisation expliquée aux "Nuls" 

Recevez les articles par mail

Spécial Edito

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...