Translate

Dernières actus
Chargement...
17 juin 2014

Info Post
Imprimer/Print Friendly and PDF


Passez le chapitre en italique et allez directement à l'explication si vous craignez le mal au crâne...

Le terme de mondialisation (aussi appelée globalisation) désigne le processus d'intégration des marchés et de rapprochement des hommes qui résulte notamment de la libéralisation des échanges (de biens, de main-d'œuvre et de connaissances), de l'expansion de la concurrence et des retombées des technologies de l'information et de la communication à l'échelle planétaire. Elle se manifeste par, outre l'interdépendance croissante des économies (mondialisationéconomique*), l'expansion des échanges et des interactions humaines.

*a) La mondialisation économique désigne l'accélération, à l'échelle mondiale, des échanges de biens et de services rendue possible grâce à la levée progressive des entraves au commerce dans le cadre du GATT* puis de l'OMC depuis 1995 et par le développement des moyens de transport et de communication.
Le terme mondialisation est parfois pris comme synonyme de l'anglicisme globalisation, alors qu'il faudrait plutôt se référer dans ce cas à la locution « market globalisation » ou « corporate globalisation ».
En France, la notion est fortement connotée de libéralisme, au sens de « libéralisation mondiale ».

*b) Le GATT est un accord multilatéral de libre-échange était destiné à faire baisser les prix pour les consommateurs, mieux utiliser les facteurs de production et favoriser l'emploi dans les secteurs où chaque pays détient un avantage comparatif. Source Wikipedia

L'explication simple et sans concession :
Avant la mondialisation, les échanges de connaissances et commerciaux ne se faisaient pas, Marco Polo, Christophe Colomb, Vasco de Gama, entre autres, peuvent donc aller se rhabiller. A l'époque, point de kérosène ou autres combustibles polluants mais les populations diverses se rencontraient, apprenaient les langues des « Autres », certains devenaient aussi traducteurs... Ils savaient écrire aussi... incroyable, non ?

Quant à l'esclavage, qui existe, hélas, depuis l'aube des temps, il s'est « civilisé » ; les exploités, des enfants souvent, sont payés... juste de quoi s'offrir un repas par jour....


Des « grosses » têtes rabâchent qu'il faut mettre fin aux inégalités... quand elles ne sont pas juge et partie... Elles savent que le beau message qu'elles envoient n'est émis que pour les disculper. La conscience, c'est ce phénomène qui fait faire de beaux discours et qui se rétrécit quand les cours de la bourse s'envolent et rapportent...


Les fans de la mondialisation, plutôt soucieux du libre-échange des herbes et substances qui rendent fou, soutiennent cette caste détentrice de multinationales dont le seul but est de former des groupes monolithiques industriels qui leur permettront de régner sur les comestibles, combustibles et énergies diverses ou/et tout autre secteur d'activité.

En résumé, la mondialisation ne sert qu'une caste impérialiste et vampirique qui risque de faire mourir la planète et ses habitants avant l'heure, pour des désirs de puissance, de pouvoir et d'argent qui ne serviront plus à rien lorsque le trépas sera au rendez-vous. Mais les dégâts seront irréversibles pour des instants de vie en ce monde superficielle et inutile. 
Par exemple, l'Union européenne va surveiller les jardins afin d'avoir un monopole de fabrication et de production des graines et semences, entre autres atteintes aux libertés de choisir.   

Un constat s'impose : ces "gens" se prenant pour des dieux sont dangereux et irresponsables ; le pire, c'est qu'ils ne le savent pas, accaparés qu'ils sont à assouvir leurs besoins futiles, se permettant de diriger le monde avec la naïveté de croire que les populations, trop occupées à survivre, ne comprennent rien. 


Refuser le destin prévu pour le monde par un microcosme d'êtres dans le paraître se pensant supérieurs, est possible en gardant précieusement nos terres, les produits, traditions, identité et frontières, en partageant les connaissances et commerçant sans pollution ni esclavage...  et tout en leur rappelant que rien n'est jamais acquis et qu'il n'y a que des fous pour se prendre pour des dieux... 

17/06/2014


Voir les articles concernant Le Grand Traité Transatlantique (TAFTA)

Plus :
Chouette, la commission européenne s'attaque aux chasses d'eau, on aura tous les mêmes toilettes!



Pauvreté et immigration mondiales : le choc d'une démonstration en vidéo 


L’Etat brade les forêts françaises aux multinationales

Plus

Blogger Tips and TricksLatest Tips And TricksBlogger Tricks

Recevez les articles par mail

Spécial Edito

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...