Translate

Dernières actus
Chargement...
1 août 2014

Imprimer/Print Friendly and PDF MAJ 04/08/2014
MAJ-01/08/2014 Justice. L'ancien numéro 3 de la gendarmerie vient d'être déplacé d'office. Son tort : avoir critiqué la politique pénale du gouvernement. Les troupes sont mécontentes.
A lire sur le site du Parisien : Emoi à la gendarmerie après la mutation d'un général

Marine le Pen dénonce la mise à l’écart du général Soubelet suite à son audition devant la commission parlementaire.






VIDÉO - Devant des députés, le général Soubelet, n°3 de la gendarmerie, a déploré que les délinquants «profitent du système» et a noté que «les gendarmes sont inquiets car on prend plus soin des auteurs que des victimes». (...)
Pendant plus d'une heure et 24 minutes d'audition, ce général 4 étoiles, grand patron des opérations et de l'emploi à la Direction générale de la gendarmerie nationale, nommé le 28 novembre 2012 en Conseil des ministres, a brossé un tableau sans concessions. Évoquant en préambule de son propos la lourdeur des procédures «sur le plan juridique», qui complique le travail des gendarmes, le général Bertrand Soubelet lâche que «les délinquants le savent et profitent du système».
Le Figaro

Recevez les articles par mail

Spécial Edito

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...