Translate

Dernières actus
Chargement...
16 janvier 2017

Imprimer/Print Friendly and PDF

Bonjour, je vous souhaite à toutes et tous mes meilleurs voeux pour l'année 2017 dont nous savons tous qu'elle est une année cruciale pour l'avenir de la France et des Français.

Je tiens à préciser, qu'à l'occasion de l'élection présidentielle, le rôle des Patriotes est aussi de décrypter toutes les informations et de dénoncer les artifices des leurs adversaires avec l'honnêteté intellectuelle qui s'impose.

Emmanuel Macron et les petits calculs de François Hollande 



J'aimerais éclaircir quelques points sur "l'effet Macron". Je vais faire la démonstration que la candidature à l'élection présidentielle de l'ancien ministre de l'Economie n'est que le fruit de calculs politiciens.
Souvenez-vous de la loi Macron, transformée en loi El Khomri. La Ministre, fraîchement nommée par le Président de la République, a endossé cette loi, véritable usine à gaz, ensuite appelée "Loi Travail" puisque revisitée afin d'éviter la "stigmatisation" de Madame El Khomri promise à la postérité sur Wikipédia.
 La loi a déclenché l'ire des syndicats toujours prompts à faire débouler manifestants et casseurs dans les rues sans réelle analyse préalable... oubliant que l'échéance de l'élection présidentielle approchait et qu'une loi peut s'abroger... Je reste encore étonnée  de cette mobilisation que je peine à comprendre... C'est la gauche, ma foi... Un jour, il faudra que je me mette dans la tête d'un gaucho, promis !

François Hollande devait savoir qu'Emmanuel Macron quitterait le gouvernement avant la fin de son mandat pour refiler le bébé et son eau du bain à Myriam El Khomri ; pas très courageux que tout cela mais bien calculé...
Manuel Valls a sorti son 49.3 afin d'atomiser toute discussion sur cette loi où l'on trouvait n'importe quoi, à savoir la possibilité d'accommoder le temps de travail en fonction des convictions religieuses...
Beaucoup de Français avaient perçu le gros enfumage de cette loi pondue par Emmanuel Macron, rappelons-le, ce Ministre sponsorisé par la haute finance et ses alliés qui avaient tout intérêt à faire entrer plus de migrants afin de faire baisser le coût du travail.
Ces mêmes Français savaient pertinemment que cette mascarade de candidature à la présidentielle d'Emmanuel Macron était téléguidée par l'Elysée. Ils ont compris que le Président de le République n'était que dans les calculs politiciens pendant son mandat au lieu de s'occuper de la France. François Hollande est loin d'être bête, contrairement à ce qu'il laisse apparaître mais d'autres le sont encore moins pour arriver à comprendre ses desseins.

Vous me direz que je suis adepte de la théorie du complot. Non, pas du tout, j'écoute tout le monde, je décortique la moindre petite phrase afin de mieux comprendre dans quel monde et dans quel pays je vis.
Emmanuel Macron tenait un meeting à Lille le 14 janvier où étaient réunies cinq milles personnes. Or, c'est une toute phrase émise par l'envoyée spéciale de BFM TV, mettant mal à l'aise la journaliste du studio, qui m'a interpellée (voir mes tweets du 14 janvier sur le sujet). L'envoyée spéciale précisait que beaucoup de personnes étaient parties afin la fin du meeting.
J'ai émis l'hypothèse que les pseudo fans de l'ancien ministre de l'Economie avaient été payés "pour faire la claque", comme il est coutume de dire, Emmanuel Macron ayant peu de donateurs mais très riches, donc en capacité de mobiliser de nombreuses personnes rémunérées pour leur prestation.
L'ex ministre de François Hollande étant coutumier de propos méprisants sans qu'ils soulèvent la moindre réaction de la pseudo bien-pensance, je ne pense pas que les propos infamants d'Emmanuel Macron sur l'alcoolisme et tabagisme des habitants du Bassin minier nordique auraient pu faire fuir les pseudo fans. Pour avoir échangé avec quelques rares de ses soutiens sur Twitter, ces derniers sont de la même facture : amateurs dans la dialectique politique, grossiers et méprisants. C'est suite à ces échanges sur le réseau social que les Patriotes se sont intéressés aux abonnés ou followers d'Emmanuel Macron. Il s'avère que la majorité est composée de faux comptes ou, selon moi, achetés via le réseau social, pratique utilisée en France et très en vogue aux Etats-Unis.
La technique est de faire du nombre et du bruit y compris dans les meetings, les projecteurs se pencheront automatiquement. Cependant, la pratique n'est pas nouvelle. Déjà en 2012, Jean-Luc Mélenchon attirait les foules, pensait-on et l'on connaît le résultat. Les électeurs et sympathisants de gauche se rendaient aux meetings des uns et des autres pour faire la démonstration du nombre. Il me semble que Macron, comme Mélenchon, sera victime de cette pratique visant à convaincre les médias et les Français.
Maintenant, la pratique est connue, donc éculée, les Français ne tomberont pas dans le piège. 

In fine, il apparait que "l'effet Macron" est un coup monté depuis longtemps avec l'aval du Président de la République afin de mettre hors-jeu son ancien Premier ministre, Manuel Valls, aux dents trop longues ; pour enfoncer le clou, François Hollande a envoyé l'ancien ministre (aussi-) Vincent Peillon à la primaire de la gauche pour régler ses comptes mais également pour faire monter son vrai poulain, Emmanuel Macron dans une bulle médiatique fabriquée de toutes pièces à la Hillary Clinton.
Tordu, n'est-ce pas ? Mais la politique, c'est aussi cela, des coups montés ou fourrés selon la personnalité politique, à l'image de ceux qui essaient de culpabiliser les Français sur leur envie de souveraineté et de liberté.
J'avoue que François Hollande a longtemps été une énigme pour moi, je ne me souviens pas avoir faire fait un édito sur lui dans le doute. Cependant, j'ai commencé à me poser des questions en voyant la rapidité avec laquelle les manifestants se sont mobilisés pour contrer la "Loi Travail" à l'aune d'une élection présidentielle avec une abrogation certaine par Marine Le Pen...

"L'effet Macron" a été créé il y a longtemps déjà. On ne nomme pas un inconnu à un des postes des plus prestigieux et rigoureux de la République française sans qu'il y ait eu des calculs préalables faits par des marionnettistes.
Les lucides ne s'y sont pas trompés, Emmanuel Macron a un joli minois mais l'élection présidentielle n'est pas un jeu où chacun vote pour son favori par sms ;  la France vaut mieux qu'un coup de fil et il en faut un peu plus pour la diriger. Au fait, vous connaissez le programme de Macron, vous ?

Je vous souhaite à nouveau mes meilleurs voeux pour l'année 2017 qui, j'espère, donnera un autre avenir à la France avec l'élection de Marine Le Pen.
A bientôt.
16/01/2017

Ma page Facebook : https://www.facebook.com/lapagedaliciafrance/

Mon compte Twitter : https://twitter.com/alicelibre

Ma chaîne Youtube : https://www.youtube.com/channel/UCYltY4uDmTa2Wz726HBZJtg


Recevez les articles par mail

Spécial Edito

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...