Translate

Dernières actus
Chargement...
16 avril 2016

Imprimer/Print Friendly and PDF

• 15 avril 2016 telegraph.co.uk

Un Suédois soupçonné de faire partie du réseau terroriste de Bruxelles et Paris avait participé à un documentaire sur l'immigration réussie à Malmö.

Osama Krayem, un suédois de 23 ans d'origine syrienne, a été arrêté plus tôt ce mois-ci avec Mohamed Abrini, le terroriste de Bruxelles, connu comme "l'homme au chapeau".

Krayem a été inculpé d' « assassinats terroristes » et est soupçonné d'être impliqué dans les préparatifs de l'attaque de Bruxelles ainsi que de sa participation à l'attentat du métro.

Le journal suédois Aftonbladet a signalé vendredi que Krayem apparaissait dans un documentaire de 2005 montrant que le sport contribuait à l'intégration des immigrés.

Intitulé sans frontières Sport et intégration,
le film montrait Krayem âgé de 11 ans et fan de football qui déclarait que l'équipe de Malmö l'avait aidé s'établir dans la société suédoise. Tournée avec un budget de 22 000 £, l'émission avait pour titre : les "fils fous de football" de la famille Krayem, acteurs principaux, assurant "le rôle essentiel du sport pour l'intégration".

Christer Girke, directeur du marketing pour le club de football de Malmo, indiquait vouloir « montrer l'importance de l'intégration. Les garçons se rendaient à l'association afin de rencontrer d'autres Suédois(...), comment il (le football) peut être une passerelle vers l'emploi et bien plus encore."
Christer Girke assurait que le père Krayem tenait à ce que son fils s'intègre aux autres Suédois et qu'il voulait installer sa famille loin de la zone d'immigration de Rosengard dans le quartier plus diversifié de Oxie, à la périphérie de la ville.
"L'impression que j'ai eue était que le père était sûr que que sa famille pourrait voir autre chose que Rosengard, je sais qu'il a déménagé et que les enfants sont allés dans une meilleure école" a déclaré M. Girke. "Oussama était timide mais il était un bon joueur et toujours un des meilleurs de l'équipe. Il y avait jamais de problème avec lui. »

Krayem a fini par obtenir un emploi au conseil municipal de Malmö en tant que stagiaire de gestion au printemps 2013.

Mais en juin 2014, il disparaissait subitement. Un ami de la famille a déclaré au journal que peu de temps auparavant, Krayem a commencé à s'habiller différemment. « Plus traditionnellement, je dirais. » Il avait laissé pousser sa barbe. Il disait que tout allait bien quand j'ai parlé avec lui."

Janvier 2015, il postait des photos des jihadistes en Syrie sur Facebook. Il s'est ensuite rendu en Europe, en passant par la Grèce, se présentant comme un migrant.
En septembre, il a été enregistré comme arrivant sur l'île grecque de Leros. En octobre, il était de retour en Europe continentale et, dans un hôtel de la ville allemande d'Ulm, a retrouvé Salah Abdeslam, un des coordinateurs des attentats de Paris en novembre 2015.

La famille de Krayem à Malmö a confirmé au journal local que leur fils  figurait bien dans le documentaire.

Traduit de l'article du telegraph.co.uk

A méditer...

article publié le 16 avril 2015

Sur le sujet :
[Edito] Djihadisme : Comment "déradicaliser" la haine ?

Recevez les articles par mail

Spécial Edito

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...