Translate

Dernières actus
Chargement...
1 octobre 2015

Imprimer/Print Friendly and PDF
 
L'adjudante était suspendue depuis février. Elle entretenait une relation amoureuse avec un homme suspecté d'avoir aidé le terroriste de l'Hyper Cacher et à qui elle pourrait avoir transmis des informations stratégiques.
Sur fond d'histoire d'amour, elle aurait livré des informations stratégiques au complice d'un terroriste. Plus de huit mois après les attentats de janvier, la gendarme soupçonnée d'avoir transmis des informations à un proche d'Amédy Coulibaly a été révoquée.
«Un conseil d'enquête a conduit à la radiation des cadres de l'adjudante», ce qui constitue, dans le cadre militaire, à une révocation pour les fonctionnaires, a annoncé, mardi, la gendarmerie nationale. Cette décision a été notifiée le 21 septembre dernier à la jeune femme, qui était suspendue depuis février. Elle dispose désormais d'un délai de deux mois pour effectuer un recours contre cette révocation.

  >>> Lire la suite sur le site du Figaro


Sur le sujet :

Selon le "Canard", l'homme avait été mis sur écoute. La police espérait savoir s'il allait passer à l'acte. C'est là que les policiers vont avoir une énorme surprise : celle de découvrir que Amar R. est en couple avec cette gendarme de Rosny-sous-Bois. Emmanuelle, est sous-officier, convertie à l'islam portant le voile en dehors de son service, chargée du renseignement opérationnel au centre technique de la gendarmerie nationale.

Plus : 

Attentat de l'Hyper Cacher: Un complice d'Amédy Coulibaly discrètement libéré

Recevez les articles par mail

Spécial Edito

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...