Translate

Dernières actus
Chargement...
4 juin 2015

Imprimer/Print Friendly and PDF
L'écrivain Rachid Boudjedra brise un tabou à la télévision algérienne. Son fait d'armes : avoir avoué son athéisme sur le plateau d'une chaîne privée conservatrice. Selon le site Géopolis :
il l’avait déjà exprimé, il y a quelques années, mais ça c’était avant. Avant les réseaux sociaux, avant l’arrivée des chaînes de télévision privées. Dès que la bande annonce a été partagée, la blogosphère algérienne s’est mise en ébullition. L’écrivain communiste, habitué des polémiques, invité à s’exprimer sur l’émission «Mahkama» (Tribunal), donne le ton dès le départ : il préfère sa mère à Allah.

 qui relaie cette information, il n'en fallait pas moins pour enflammer la Toile algérienne, dès la diffusion de la bande-annonce de l'émission, lundi 1er juin : "Avec la multiplication de chaînes de télévision privées et surtout l’avènement des réseaux sociaux, dont les Algériens sont très friands, la moindre déclaration est amplifiée."
Face à l'animatrice, l'écrivain répond aux questions avec calme, prenant le temps d'argumenter ses propos. Ses réponses font pourtant l'effet d'une bombe : « Au nom de ma mère, je jure de dire la vérité, toute la vérité. Je ne crois pas en Dieu, ni en la religion musulmane, je ne crois pas en Mohamed comme prophète. Si je devais choisir une religion, ce serait le bouddhisme pour son pacifisme. » Et l'auteur d'ajouter que de nombreux Algériens sont athées, mais n'osent pas l'afficher "par peur de l'opprobre de la société". La société algérienne est en effet de plus en plus sensible à la question de l'intégrisme religieux.
Aussitôt la bande-annonce de l'émission diffusée à la télévision, les internautes se sont emparés de ce débat. Héros de la laïcité pour les uns, héraut de la culture occidentale honnie pour les autres. L'auteur de L'escargot entêté (Denoël, 1977), habitué des polémiques, n'en a cure. "En s’adressant en arabe algérien (derdja) aux téléspectateurs d’une chaîne conservatrice, Rachid Boudjedra sait pertinemment que l’écho ne sera pas le même qu’une interview écrite dans un quotidien francophone", souligne Géopolis.
D'ou vient Rachid #Boudjedra ? l'homme qui ne croit pas au dieu!!!! Quand la liberté d'expression franchit toutes les (...)
Lire la suite sur lemonde.fr

Recevez les articles par mail

Spécial Edito

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...