Translate

Dernières actus
Chargement...
27 avril 2015

Imprimer/Print Friendly and PDF
Dans plusieurs établissements de Keirouan et Jendouba, les élèves, qui célébraient la fin d'examens, ont déployé des calicots géants à la gloire du Troisième Reich et de l'Etat islamique.
En Tunisie, l'«islamofascisme» n'est pas qu'une formule médiatique, et peut prendre un visage bien concret. Pour la «Dakhla», fête qui vient traditionnellement clôturer la fin de l'épreuve de sport au bac, les élèves déploient des calicots géants sur la façade de leur établissement. Au lycée de Jendouba au nord-est du pays, une bannière représentant Hitler saluant le drapeau allemand a été déployée, rapporte le site de Francetv Géopolis.



Sur la page Facebook de l'établissement, on peut trouver une liste d'une dizaine de maximes attribuées à Hitler, telles que «N'affronte pas un homme qui n'a rien à perdre» ou «Quand tu aimes ton ennemi, il se sent ridicule».
Dans un autre lycée de la zone de Jendouba, c'est le drapeau noir de l'Etat islamique qui a été exhibé sans complexes sur les murs de l'établissement, accompagné des mentions «Nous n'acceptons que le pouvoir de Dieu» et «Al Qods (Jérusalem) nous arrivons». On trouve également les visages de Steve Jobs et Bill Gates - symboles présumés de l'impérialisme américain. Lire la suite sur le site du Figaro





article publié le 27/07/2015

Recevez les articles par mail

Spécial Edito

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...