Translate

Dernières actus
Chargement...
25 février 2015

Imprimer/Print Friendly and PDF

NDLR : une fraude qui avait déjà été découverte à Dijon : De “faux papas” aidaient des femmes à obtenir des titres de séjour en France.


A chaque naissance, il se présentait au bureau d'état civil de la commune pour déclarer sa paternité. Comme un père de lambda. Sauf que ce Nantais de 28 ans avait reconnu un total de 21 enfants nés de 19 mères différentes entre 2004 et 2009, soit cinq ans.
Un peu trop gros pour le service central du parquet civil, basé à Nantes, qui a signalé la bizarrerie à la police. L'homme, de nationalité française, vient d'être mis en examen pour reconnaissance de paternité à des fins frauduleuses, rapportent Ouest-France et Presse Océan.

Transmission de la nationalité française

Les enquêteurs le soupçonnent d'avoir effectué de fausses reconnaissances d'enfants afin de leur transmettre la nationalité française et de permettre à leur mère d'obtenir un titre de séjour. Les policiers ont en effet trouvé des documents administratifs compromettants à son domicile. Les femmes, d'origines africaines ou sud-américaines, habitent pour la plupart en région parisienne.
L'enquête a désormais été confiée à un juge d'instruction. Le Nantais encourt cinq ans de prison. Les 19 mères pourraient être, elles aussi, poursuivies. 20 Minutes

Recevez les articles par mail

Spécial Edito

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...