Translate

Dernières actus
Chargement...
14 novembre 2014

Imprimer/Print Friendly and PDF

"L'objectif est d'empêcher ces prisonniers de "pouvoir recruter au sein de la population" pénitentiaire, ils ne pourront ainsi plus "toucher les personnes plus faibles". 
En réaction à ce regroupement, douze détenus de la prison de Fresnes, considérés comme radicaux, ont refusé vendredi de réintégrer leur cellule après une promenade. © AFP
 Les détenus du centre pénitentiaire de Fresnes (Val-de-Marne) identifiés comme islamistes radicaux ont été regroupés dans une même partie de l'établissement, à titre expérimental, a appris jeudi l'AFP de sources concordantes. L'objectif de ce regroupement est d'empêcher ces détenus de "pouvoir recruter au sein de la population" pénitentiaire, a indiqué une source pénitentiaire, sous le couvert de l'anonymat. Ils ne pourront ainsi plus "toucher les personnes plus faibles, qui seraient susceptibles d'être radicalisées", a-t-elle ajouté. "On est un peu un site pilote sur ce principe-là", a-t-on expliqué de même source. Interrogée par l'AFP, la chancellerie a indiqué que "la question des regroupements (était) à l'état de réflexion", mais qu'aucune communication n'était prévue "à l'heure actuelle".  >>> A lire sur lepoint.fr
Plus :
La prison de Fresnes teste le regroupement des islamistes radicaux

Recevez les articles par mail

Spécial Edito

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...