Translate

Dernières actus
Chargement...
11 octobre 2014

Imprimer/Print Friendly and PDF

 

Depuis quelque temps en France, en Allemagne, en Angleterre, en Belgique, se créent des conseils, des associations d’ex-musulmans. Ces musulmans ont donc choisi de quitter l’islam, de renier leur religion. Dans certains pays, comme l’Arabie Saoudite, le Soudan, l’Iran, les apostats sont condamnés à la peine de mort. Et chez nous ?
En Belgique, l’association des ex-musulmans ne compte qu’une dizaine de membres. Les deux objectifs principaux de ce mouvement sont de défendre les intérêts des apostats et d’apporter une critique raisonnée de l’Islam.
Nasser a rejoint l’association en 2012, il nous raconte son cheminement: « J’ai grandi dans une famille très pratiquante; dès l’âge de 3-4 ans, j’ai été scolarisé dans une mosquée pour apprendre le Coran. La semaine, j’allais à l’école et tous les jours de congé, c’était mosquée, mosquée, mosquée. Quand mes camarades de classe partaient en classes vertes, je n’avais pas le droit d’y aller pour la simple raison que je n’avais pas le droit de me mélanger à des non musulmans ».
A l’âge de 15 ans, Nasser a été envoyé à l’étranger pour parfaire sa connaissance du Coran et des hadiths (la tradition prophétique). C’est en étudiant de près l’exégèse du Coran, l’explication des versets coraniques qu’il a décidé, il avait alors 30 ans, de renier sa religion: « Ce qui m’a interpellé, c’est le statut de la femme dans l’Islam et plus particulièrement le statut de la femme en temps de guerre; les musulmans ont le droit de disposer de leurs captives comme ils veulent ».
Nasser est un nom d’emprunt; il a peur (…). Pour Radouane Attiya, doctorant et islamologue mais aussi musulman croyant et pratiquant, leur crainte est justifiée par le poids de la communauté, l’orthodoxie de masse: déclarer publiquement son apostasie est un suicide communautaire. Ils seront perçus comme des traitres.
(…) Le jour où Nasser a émis des critiques sur l’Islam devant sa mère, celle-ci s’est levée en le menaçant et en lui disant qu’elle pourrait tuer pour son prophète.
Nasser a essayé de poser des questions à la mosquée mais quand il faisait part de ses doutes sur la théorie d’Adam et Eve, par exemple, on lui a rétorqué: « quand tu commences à poser des questions comme celle-là, tu es devenu un mécréant, un égaré ».
Le mouvement des ex-musulmans de Belgique rejette l’ensemble de l’Islam: « On ne peut pas couper dans le Coran ou les Hadiths parce que si on dit ‘j’accepte ça et je n’accepte pas ça’, il est très difficile de trouver des règles pour faire ce genre d’exercice ».
RTBF
Via Fdesouche  

Sur le sujet :
Ex-musulman, le fils du fondateur du Hamas devenu chrétien parle d'amour (vidéo)

Création d'un Conseil des ex-musulmans de France

Islamisation : un musulman allemand converti au christianisme met en garde l’Occident (vidéo) 

Islam/EI/ISIS-La vidéo d'Aldo Sterone que le gouvernement français doit regarder

A voir : Cinéma-"L'Apôtre" : l'histoire d'un musulman qui se convertit au christianisme (bande-annonce)

Recevez les articles par mail

Spécial Edito

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...