Translate

Dernières actus
Chargement...
15 septembre 2014

Imprimer/Print Friendly and PDF
15/09/2014
Les socialistes se rendent compte qu'il y a urgence à légiférer mais ils se trompent de méthode, une fois de plus, l'histoire ayant démontré que beaucoup de lois élaborées par la gauche avaient des retombées et dérives inquiétantes.
L'on remarquera aussi, avec sévérité, que si l'UMP et le PS n'avaient pas laissé déferler l'immigration et délaisser la France pour la carrière de leurs élus, il n'y aurait pas jamais besoin d'une loi de ce type.

Le projet de loi contre le terrorisme examiné ce jour porte sur trois mesures-phares :
la création d'une interdiction administrative de sortie du territoire, une nouvelle qualification pénale -la création d'une nouvelle incrimination "d'entreprise terroriste individuelle" pour faire face au risque de passage à l'acte- et une lutte renforcée contre la propagande sur internet.

1-Le gouvernement béni oui-oui et compromis par des alliances contre nature avec certains pays du Golfe et du Moyen-orient prête une nouvelle fois allégeance aux musulmans en demandant à ce que l'Etat Islamique soit désormais appelé « DAESH » : Dawlat (Nation), ا = (al-) Islāmiyya, ع= (fī’l-) ‘Irāq ش = (wa’s-) Shām (Greater Syria or the Levant).
Cachez-moi ces mots afin de ne pas « stigmatiser » et froisser nos chers amis musulmans généreux pétromonarchiques, peu soucieux des conventions internationales en finançant les islamistes de tout poil...  Cependant, ces pays font partie de la coalition mais n'agiront que dans l'humanitaire... On peut craindre d'emblée l'échec de la neutralisation du califat puisqu'ils sont juge et partie...
L'on se demande aussi ce que font nos "amis" du Maghreb...

Quant à la rétention préventive administrative, créée par la gauche, elle aurait ses dérives ; à terme, elle pourrait s'étendre à plus d'individus ; quiconque ne trouverait pas grâce à ses yeux se trouverait empêché de sortir du territoire.

2-Empêcher le départ des jihadistes générerait plus de frustrations. Les candidats deviendraient, alors, des « bombes à retardement ».
Par conséquent, Il faut les laisser partir mais sans espoir de retour en France ; le message qui serait envoyé par la loi devrait dissuader les combattants en herbe.
Instaurer la déchéance de nationalité pour les binationaux avec retour garanti dans leur pays d'origine.
Pour les Français à nationalité unique, la déchéance doit s'appliquer aussi, leur infligeant ainsi un statut d'apatrides. Une diplomatie active devrait pouvoir leur trouver un pays d'accueil.
Les mineurs, quant à eux, doivent faire l'objet d'un bilan psychologique à leur retour et un suivi afin de déceler les éventuelles « bombes à retardement » et afin, surtout, de les « déprogrammer ».
Un travail psychologique sur plusieurs années permettra de les libérer de leurs propres « démons », l'application ancestrale et littérale du Coran pouvant laisser de graves séquelles.

3-S'attaquer aux sites propagandistes est une erreur monumentale : la surveillance du net permet d'observer les comportements, les projets et « filer » les profils suspects à l'aide des adresses IP.
En outre, l'idée de supprimer ces sites pourrait se propager à des sites qui n'iraient pas dans le sens de la pensée gouvernementale, la France étant devenue une sérieuse concurrente des pays à la censure facile...

Les mesures du projet proposées, démontrent, une fois de plus, les faiblesses et la naïveté d'hommes et de femmes qui prennent des décisions à des fins électoralistes, fait gravissime, oubliant ainsi de protéger l'ensemble des Français...
Remercions, pour une fois, la mondialisation qui a dévoilé au monde entier ce qu'est l'islam. Sans elle, nous n'aurions jamais rien su de son archaïsme et la lecture aléatoire qui est faite du Coran où il est permis de décapiter, égorger et violer les "mécréants" ...
 
Si le projet de loi, tel qu'il est proposé, est adopté, la France court à la catastrophe, les pseudo élites ne pourront pas dire qu'elles n'avaient été alertées.
Pourtant, des propositions concrètes leur sont faites afin d'assurer la paix dans le pays avec une vision sur le long terme ; un projet de loi, sans réelle vision du futur sera voué à l'échec.

A voir :

Recevez les articles par mail

Spécial Edito

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...