Translate

Dernières actus
Chargement...
2 juillet 2014

Imprimer/Print Friendly and PDF


Quand le principe de précaution est appliqué pour n'importe quoi, il ne l'est pas quand il s'agit d'élèves. La France est dirigée par des idéologues qui n'hésiteraient pas à mettre des jeunes en danger. 
Le surveillant d'un collège de l'Essonne était sous contrôle judiciaire
Les professeurs de cet établissement ont appris la semaine dernière qu'un des surveillants portait un bracelet électronique. Selon l'académie de Versailles, son casier était vierge à l'embauche (...)
Une réunion de crise doit se tenir mercredi dans l'établissement, explique Le Parisien. En attendant, le jeune homme n'exerce plus au sein du collège. Il a été supendu début juin et ne sera pas réintégré.. A lire sur Le Figaro
Les droits de l'individu en liberté surveillée ont été respectés mais quid de ceux des enfants, des élèves ? Leurs droits à la sécurité ne l'ont pas été...

L'école ne doit pas être le lieu de réinsertion des délinquants. C'est, cependant, un principe de précaution élémentaire que nos faiseurs de lois, ont oublié, une fois de plus...
L'image illustrant ces commentaires représente des Bisounours mais elle aurait pu être remplacée par celle des "Sous-doués" ou celle de malades mentaux.
Nos politiques sont-ils un mélange des trois ? Effrayant...

Recevez les articles par mail

Spécial Edito

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...