Translate

Dernières actus
Chargement...
2 juin 2014

Imprimer/Print Friendly and PDF


Tristesse pour les victimes et leurs familles, honte du système français qui "produit" des individus tels que Youssouf Fofana, leader du "Gang des barbares", Mohamed Merah et Mehdi Nemmouche, auteur présumé de la tuerie dans le Musée juif de Bruxelles. Maintenant, l'islam radical français se déplace hors de nos frontières en Belgique, via la Syrie. Ce n'était pas faute d'avoir alerté. 
Marine Le Pen, candidate Front National à la présidentielle en 2012, avait tiré la sonnette d'alarme en déclarant : "Combien de Mohamed Merah parmi les enfants des immigrés non assimilés ?"



Ses propos visionnaires avaient alors suscité une vague d'indignation. Malheureusement, les faits lui donnent raison. Combien de morts encore faudra-t-il pour que la France mette fin à l'immigration massive et non choisie ? Mehdi Nemmouche est un symbole de plus de l'échec de l'intégration ou de l'assimilation au nom d'une idéologie défiant l'entendement.

 La France devrait présenter ses excuses à la Belgique pour le laxisme de sa justice et pour avoir "produit" un nouveau Merah. La déchéance de nationalité, pour les bi-nationaux, proposée par Marine Le Pen et le Front National doit faire l'objet d'un projet de loi et être votée par l'ensemble de l'Assemblée nationale afin d'envoyer un signal fort aux prétendants à la folie islamiste.

Sept condamnations à son actif, le tueur du Musée juif de Bruxelles avait été mal "détecté",  les services allemands -et non français- ayant signalé le profil à risque (en plus du laxisme de la justice, la naïveté française des bisounours n'est plus à démontrer. Plus il y aura d'immigration, plus la France mettra les Français ainsi que les autres pays en danger). Rendons hommage, cependant, aux douaniers français vigilants qui ont pu intercepter l'islamiste qui envisageait d'autres actes terroristes.  

En outre, peut-on accepter que, dans notre pays, les structures juives soient surveillées afin d'éviter les actes malveillants, où sont la liberté de circulation et la tranquillité pour TOUS les Français ? 

En France, avant d'être condamné à de la prison, la justice laxiste permet de commettre plusieurs méfaits. A la première "faute", la sanction devrait être exemplaire afin de faire passer l'envie de recommencer. De surcroît, les primo-délinquants devraient être séparés des récidivistes mais faute de places, le simple "droit commun" peut se retrouver avec des cas à risque.
Le nombre de prisons n'est pas adapté à la démographie en hausse, et, par ricochet, à l'augmentation des crimes et délits.

Le réputation de la justice laxiste française n'est plus à faire, les malfrats n'ont plus peur de la prison tant elle devient confortable (Lire : Prison de Tarascon: trafic de drogue démantelé) et passoire, comme l'Union européenne dans laquelle il est possible de passer des armes dans les bus la traversant, l'auteur présumé voyageant avec les siennes...

Pour couronner le tout, le discours du gouvernement français n'est pas très clair vis à vis de "ses" jihadistes. Lire : Le Ministre de l'Intérieur français: «Aux jeunes qui partent en Syrie, je veux dire qu’il y a 1000 combats à mener dans la République»
02/06/2014
Sur le sujet :
  Tuerie du musée juif de Bruxelles-Jihadistes français: Marine Le Pen appelle à "rompre avec le laxisme" (vidéo)

La France, pays d’Europe où l’on dénombre le plus de djihadistes

Recevez les articles par mail

Spécial Edito

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...