Translate

Dernières actus
Chargement...
23 avril 2014

Imprimer/Print Friendly and PDF

Dans son rapport rendu public mercredi 23 avril, Amnesty International dénonce l’absence de protection des employées de maison migrantes victimes d’exploitation, notamment de travail forcé et de violences physiques et sexuelles.
Intitulé “My sleep is my break”: Exploitation of domestic workers in Qatar, ce rapport dépeint un sombre tableau de la situation des femmes qui sont recrutées pour travailler au Qatar sur la base de fausses promesses quant à leurs salaires et à leurs conditions de travail. Elles se retrouvent à trimer de très nombreuses heures, sept jours sur sept et certaines femmes endurent des violences. A lire sur >>> Amnesty.fr 

Adressez-vous au Premier ministre et ministre de l’Intérieur pour améliorer le sort des travailleurs migrants au Qatar Signez

Recevez les articles par mail

Spécial Edito

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...