Translate

Dernières actus
Chargement...
13 février 2014

Imprimer/Print Friendly and PDF
L'Australienne Beth Whaanga a diffusé sur Facebook, dimanche 9 février 2014, des clichés de son corps meurtri à la suite des traitements pour un cancer du sein. (NADIA MASOT / BETH WHAANHA / FACEBOOK)
FranceTV Info parle de "dommages" dans son titre, le mot "ravages" est plus adapté
"Elle se définit plus comme une actrice de la "prévention" que comme une "survivante". Un an après le diagnostic de son cancer du sein, une Australienne a publié sur Facebook, dimanche 9 février, des photos de son corps, meurtri par les cicatrices liées au traitement de sa maladie." Lire la suite

Recevez les articles par mail

Spécial Edito

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...