Translate

Dernières actus
Chargement...
22 janvier 2014

Imprimer/Print Friendly and PDF
Tribune de Julien Rochedy, Directeur National du FNJ
Tous les débats de ces dernières années, et particulièrement de ces dernières semaines, ont mis en exergue une utilisation faussée des mots par notre personnel politique et médiatique. Des adjectifs qui étaient nés avec leur objet il y a des années sont désormais employés pour qualifier des choses qui n’ont plus rien à voir avec ces objets préalables. Ceci concourt à désorienter profondément les citoyens, et, surtout, à disqualifier de plus en plus le discours politique et journalistique. Ces utilisations biaisées prouvent que nous sommes arrivés à la fin d’une époque et qu’il va falloir revoir notre sémantique politique afin qu’elle colle aux réalités d’aujourd’hui.
Ainsi, de manière non exhaustive, nous entendons constamment parler de :
Nazi, terme qui, on le sait, était déjà devenu un fourre-tout particulièrement efficace lorsqu’il était utilisé par les gauchistes pour attaquer quiconque ne pensait pas comme eux, mais qui dernièrement a franchi les limites de l’absurde en étant utilisé pour qualifier Dieudonné M’Bala M’Bala. Dire d’un noir qu’il est un « nazi », même sous prétexte d’antisémitisme, relève d’un non-sens absolu, car on sait que le nazisme fut une doctrine allemande de promotion de la « race arienne » dont, à l’évidence, M’Bala M’bala ne fait pas exactement parti. Lire la suite

Suivre Julien Rochedy sur Twitter : et le

Suivre également Marine Le Pen :  ainsi que le

 

Recevez les articles par mail

Spécial Edito

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...