Translate

Dernières actus
Chargement...
13 février 2017

Imprimer/Print Friendly and PDF
 
A écouter certaines radios ou regarder la télévision, les interviews politiques et notamment celles de Marine Le Pen, de mon point de vue qui doit être partagé par bon nombre de Français, les médias n'ont pas (encore) intégré que Marine Le Pen peut être élue Présidente de la République.



Lors de l'élection présidentielle de 2012, les médias avaient choisi leurs candidats : François Hollande et Jean-Luc Mélenchon dont on connaît l'issue...
Les bulles médiatiques et résultats politiques ont été à la hauteur de la désespérance  des journalistes qui avaient voté François Hollande au second tour pour 80 ,% d'entre d'eux. 
Aujourd'hui, leur espoir se se focalise sur Emmanuel Macron

dont le passé Hollandiste a été évacué des mémoires de l'opinion, du moins, pensent-ils...

 Un candidat sans programme et qui reconnaît que "le programme politique "je cite, "n'est pas au cœur d'une campagne".

Le programme d'Emmanuel qui est, semble-t-il, de ne pas avoir programme ne paraît pas heurter nos chers faiseurs d'opinion, les médias...  Malaise...
Cette majorité de journalistes ne sait pas où ce vide sidéral pourrait entraîner la France et ne se pose pas plus de questions. Gravissime, selon moi, pour des gens qui passent leur temps à faire la morale à ceux qui pensent différemment.
Marine Le Pen assume son programme et sa future politique participant ainsi à de grands changements pour la France et le monde. L'ébauche d'un nouveau monde a été dessinée par l'élection de Donald Trump aux Etats-unis et la confirmation du vote des Britanniques sur le Brexit  par le Parlement du Royaume-Uni à une large majorité, information cruciale n'ayant fait l'objet que de quelques lignes dans les journaux...
Or, ces mêmes journalistes ont soutenu et vendu à l'opinion publique les soixante propositions de François Hollande. Du matin au soir, le rouleau médiatique expliquait aux prétendus imbéciles français qui n'avaient pas voté Hollande ce qui était bon pour eux avec les résultats désastreux que plus personne ne conteste.
En 2012, Marine Le Pen est arrivée troisième avec près de 18 % des voix et dont le volume des électeurs n'a cessé d'augmenter en cinq ans. Ces électeurs souverainistes ont subi le lavage de cerveau hollandiste sans mot dire, respectant ainsi la démocratie, républicains qu'ils sont dans l'âme...
Une fois Marine Le Pen élue présidente de la République, ces mêmes électeurs attendront le même zèle de la part des médias à expliquer son programme. Cette caste médiatique gauchiste doit se préparer dès maintenant à changer de logiciel de réflexion et de raisonnement afin de justifier leurs subventions (payées par tous les Français) mais aussi dans l'intérêt général et dans le but essentiel de maintenir la cohésion nationale. Ces journalistes doivent comprendre que l'individualisme est terminé, que le "nous" doit primer sur le "je" et que leur responsabilité sera engagée s'ils ne participent pas à la promotion de la France apaisée prônée par Marine Le Pen. Mais pour ce faire, il faut se sentir Français et penser français, vieil exercice, certes, mais tellement facile lorsque l'on s'entraîne régulièrement...

13/02/2017

L'article en rapport : http://aliciafrance.blogspot.fr/2017/...
Ma page Facebook : https://www.facebook.com/lapagedalici...
Mon compte Twitter : https://twitter.com/alicelibre
Ma chaîne Youtube : https://www.youtube.com/channel/UCYlt...

Recevez les articles par mail

Spécial Edito

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...