Translate

Dernières actus
Chargement...
24 août 2015

Imprimer/Print Friendly and PDF
La présidente du Front national demande dans un communiqué que "les étrangers connus pour leurs liens avec l'islamisme radical ne soient désormais plus simplement fichés, mais qu'ils soient immédiatement expulsés du territoire français".
Marine Le Pen a réagit ce dimanche à l'attaque menée vendredi dans le Thalys Amsterdam-Paris par un ressortissant marocain. L'homme était connu de plusieurs services de renseignements pour pour ses sympathies islamistes et faisait l'objet d'une fiche "S", qui désigne les personnes potentiellement menaçantes pour la "sûreté de l'État".
"On constate malheureusement les très grandes faiblesses du fichage pour renseignement. Ce dispositif est défaillant parce qu'il s'interdit les vraies questions: pourquoi donc la France accepte-t-elle sur son territoire national un ressortissant étranger dont elle sait pourtant qu'il est potentiellement dangereux et lié à une idéologie meurtrière ?", s'interroge la présidente du Front national dans un communiqué.
Marine Le Pen "demande que les étrangers connus pour leurs liens avec l'islamisme radical ne soient désormais plus simplement fichés, mais qu'ils soient immédiatement expulsés du territoire français s'ils vivent en France, et dans tous les cas interdits de territoire".
Elle ajoute que "cette mesure doit être décidée le plus rapidement possible, et s'accompagner de la remise en place de nos frontières nationales pour être parfaitement efficace".
La classe S désigne les personnes susceptibles de porter atteinte à la sûreté de l'État, rappelle Sud-Ouest. Elle peut désigner certains hooligans, des activistes d'extrême droite ou encore des islamistes radicaux. Cette dernière catégorie comptait 5 000 noms en 2012 dans le fichier S. Il est probable qu'aujourd'hui ce chiffre soit très largement supérieur, écrit le journal.

Source

 NDLR : au vu des attentats commis en France depuis 2012 (et avant), il est légitime de se demander si les services de Renseignement, lesquels obéissent au gouvernement socialiste, ne se perdent pas à cibler la pseudo extrême-droite inexistante en France, au lieu des réels dangers terroristes issus de l'islam radical.
Rappel : Des "bombes migratoires" envoyées par l'état islamique pour déstabiliser l’Europe (La Libre Belgique 23 avril 2015)

Sur le sujet :
 Cambadélis : le FN au pouvoir expulserait «4 millions de Français...

Réponse de Marine Le Pen :

Recevez les articles par mail

Spécial Edito

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...