Translate

Dernières actus
Chargement...
13 avril 2015

Imprimer/Print Friendly and PDF
 Un choc de civilisations ? Où ça ? Amnésiques et bigleuses, les hautes autorités le jurent : il n’y a pas de conflits entre l’islam et l’Occident. "L’islam n’a rien à voir avec ces agissements", déclarait le ministre de l’Intérieur, Bernard Cazeneuve, dès mai 2014 après la tuerie de Mehdi Nemmouche au Musée juif de Bruxelles, prélude aux attentats de janvier à Paris. Dimanche, l’archevêque de Paris, Mgr André Vingt-Trois, a repris la berceuse : "Je ne crois pas du tout à une guerre de religions;" Sans doute est-ce pourquoi François Hollande néglige de nommer les chrétiens quand ils sont tués par des djihadistes. Les 21 coptes récemment égorgés sur une plage libyenne étaient devenus, pour lui, des "ressortissants égyptiens". Idem pour les 148 étudiants triés des musulmans du campus de Garissa et assassinés jeudi dernier au Kenya : des "victimes", pour le président. Ces pudeurs servent à cacher le réveil de l’islam conquérant.

À Paris aussi, la RATP aura jugé plus simple de ne rien voir du djihad planétaire. Sa régie publicitaire du métro se sera entêtée, avant de se rétracter lundi, à refuser la mention "Au bénéfice des chrétiens d’Orient" >>>Lire la suite 

Sur le sujet : 
Affiche des "Prêtres": La justice déclare l'action de la Coordination des Chrétiens d'Orient irrecevable


Recevez les articles par mail

Spécial Edito

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...