Translate

Dernières actus
Chargement...
12 mars 2015

Imprimer/Print Friendly and PDF

"Le collège doit être unique, pas uniforme", a déclaré la ministre de l'Éducation nationale Najat Vallaud-Belkacem.

"Les seventies sont de retour. Dans la mode, robe à fleurs et pattes d'éléphant. Et à l'école, collège unique et activités de groupe : macramé, poterie et peinture sur soie, développement durable et déclaration des droits de l'Homme", lance Éric Zemmour.

"L'essentiel n'est pas ce qu'on apprend, car on y apprend pas grand-chose, mais comment on l'apprend ; pas recevoir un savoir, mais de le découvrir soi-même, dans le cadre inter-disciplinaire d'enseignements modulés", poursuit le journaliste, pour qui Najat Vallaud-Belkacem a "vite appris ce jargon pédagogiste 'made in rue de Grenelle'" .

Pour lui, la ministre a ajouté "son goût inépuisable de la com', qu'elle partage avec son Premier ministre". Il poursuit : "Parler et faire parler, telle est la consigne. Si on peut, au passage ouvrir encore davantage l'école aux associations qui pensent bien, afin d'endoctriner un peu plus les enfants, on ne va pas se priver. C'est fromage et dessert".
On se retrouvera demain à faire des dictées à l'université !
Éric Zemmour
Éric Zemmour fait remarquer que les mesures annoncées par la ministre sont déjà mises en oeuvre dans de nombreux établissements des zones d'éducation prioritaire. "Le résultat est brillant : l'illettrisme gagne du terrain jour après jour", ironise-t-il.

"Le collège essaie désespérément de rattraper les lacunes accumulées au primaire, comme le lycée tentera demain de pallier les manques au collège. Et on se retrouvera à faire des dictées à l'université", prédit-il.

Il dénonce le "mythe égalitariste du collège unique, l'illusion mortelle que la massification équivalait à une authentique démocratisation". RTL

Recevez les articles par mail

Spécial Edito

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...