Translate

Dernières actus
Chargement...
2 février 2015

Imprimer/Print Friendly and PDF

À l’issue de leur garde à vue, les suspects ont été remis en liberté.

Trois Géorgiens ont été interpellés en possession de bijoux et parfums volés lors de cambriolages commis à Tourcoing, Wasquehal et Croix. Ils ont été remis en liberté avec un rappel à la loi.
Dans la nuit de vendredi à samedi, une patrouille de police tentait de contrôler le conducteur d’une voiture circulant de façon erratique dans le centre de Tourcoing. Le conducteur refusait d’obtempérer et continuait à rouler, à faible allure. Le véhicule était finalement stoppé avenue de la Marne. Les trois occupants tentaient de prendre la fuite à pied. Ils étaient finalement interpellés par une patrouille de la BAC. Deux suspects se trouvaient en possession de bijoux et parfums ainsi que de gants et tournevis.
Les policiers ont rapidement envisagé qu’il s’agisse du butin d’un ou plusieurs cambriolages. Les suspects ont immédiatement été placés en garde à vue. Pendant ce temps, les policiers ont recherché les divers cambriolages commis en cours de nuit. C’est ainsi que les enquêteurs ont pu établir que les bijoux et parfums provenaient de cinq cambriolages commis à Tourcoing, Wasquehal et Croix. Les suspects, trois Géorgiens âgés de 25, 32 et 44 ans, ont été remis en liberté à l’issue de leur audition. Ils ont écopé d’un simple rappel à la loi.
Une décision judiciaire qui irrite dans les rangs de la police alors que, comme le rappelle Olivier Dimpre, commissaire central, chef de la division de Tourcoing : « La lutte contre les cambriolages est actuellement une des priorités de la police du Nord. »

Recevez les articles par mail

Spécial Edito

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...