Translate

Dernières actus
Chargement...
5 février 2015

Imprimer/Print Friendly and PDF
Un rapport de l'ONU publié mercredi pointe les exactions de Daech envers les enfants qui se servent de boucliers humains, en tant kamikaze ou sont torturés et vendus comme esclaves.
Les conclusions du Comité des droits de l'enfant sont alarmantes. L'organisme onusien dénonce mercredi le traitement réservé aux enfants en Irak, notamment dans les zones contrôlés par l'État islamique. «Nous sommes vraiment très préoccupés par la torture et le meurtre de ces enfants, tout particulièrement ceux qui appartiennent à des minorités, mais pas seulement», a ajouté devant la presse Renate Winter, l'une des 18 experts indépendants membres du Comité des droits de l'enfant des Nations unies. La tâche de ces derniers consiste à s'assurer que les États respectent la mise en œuvre des traités internationaux relatifs aux droits des mineurs. Le comité a dévoilé mercredi un rapport sur la situation des enfants dans douze pays dont l'Irak.

Décapitations, crucifixions, ensevelissements

Au premier rang des victimes: les enfants des communautés yazidi et chrétienne. Les auteurs du rapport évoquent ainsi «l'assassinat systématique d'enfants appartenant à des minorités religieuses ou ethniques par des membres de l'organisation de l'État islamique». Il relate plusieurs cas d'exécutions de masse de garçons, ainsi que des décapitations, des crucifixions et des ensevelissements d'enfants vivants. L'État islamique exerce par ailleurs des violences sexuelles systématiques et pratique l'enlèvement et l'asservissement sexuel d'enfants. Ceux appartenant à des minorités ont été capturés dans beaucoup d'endroits, vendus sur des marchés avec sur eux des étiquettes portant des prix, ils ont été vendus comme esclaves, assure le Comité des droits de l'enfant. >>> A lire sur le site du Figaro

Recevez les articles par mail

Spécial Edito

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...