Translate

Dernières actus
Chargement...
7 novembre 2014

Imprimer/Print Friendly and PDF

MAJ 06/11/2014 
 L'Homme a toujours besoin de comprendre les évènements graves, s'il ne les comprend pas, il désespère... C'est ce qu'il se passe avec les sympathisants et électeurs du Front National sur ses positions assumées concernant l'islam. Une fois qu'ils auront lu cet article, ils pourront enfin faire leur deuil... 
lire : Edito - Islam : Comprendre la position du Front National et tourner la page
 
MAJ 1/11/2014 Une com' à toute épreuve : Lire Comment Alain Soral veut évincer Aymeric Chauprade du FN ; ça sent vraiment mauvais au FN pour que l'information datant du mois de septembre sorte le 31 octobre, les électeurs commençant à remettre en cause leurs prochains votes après les différentes déclarations des leaders du parti frontiste.
Les communicants sont vraiment forts et bien installés dans le "système" pour que le blog Droites extrêmes / Le Monde vienne  à leur secours.
Pour sauver "les meubles "Un axe « anti-Soral » est en voie de se constituer autour des Clubs Idées Nation. Les têtes de proue en sont Aymeric Chauprade, Louis Aliot et Marion-Maréchal Le Pen"  c'est la panique et ça chauffe dans la chaumière  frontiste comme le prouve cette nouvelle prouesse d'enfumage...


MAJ 31/10/2014 Edito-Evidemment, le FN lève la suspension de son élu local converti à l'islam


« L’Islam et le FN ont des valeurs en commun » (MàJ vidéo : Maxence Buttey au Grand Journal )



Merci à Fdesouche
MAJ 28/10/2014 Après la conversion d'un élu FN, d'autres militants feraient leur coming-out islamique

MAJ 27/10/2014 Pour enfoncer le clou : Quimper Steeve Briois a interdit aux militants du FN de manifester contre la mosquée turque.
Dans Le Parisien, il explique voir des similitudes entre le programme du FN et l'islam : "les deux sont diabolisés et très éloignés de l'image que les médias en donnent. Comme l'islam, le FN défend le plus faible. Le parti dénonce les taux d'intérêt exorbitants de la dette de notre pays. Et l'islam est contre la pratique de l'usure." (NDLR : A noter le parallèle entre islam et FN... pas vraiment rassurant... la conversion est-elle un échange de bons procédés financiers ? )
le jeune élu près d'une prière de rue pendant les élections municipales

Des arguments qui rassurent encore moins sur l'arrière-boutique du Front National...
Comme tout « bon » musulman, le jeune élu fait du prosélytisme afin de persuader d'autres de faire le grand saut de la conversion... très maladroit lorsque l'on sait que ce sont les « petits blancs » convertis, les plus malléables, que l'on envoie faire le jihad. La thèse de Zemmour sur les « petits blancs » obligés de faire comme la majorité musulmane d'un département, en l'occurrence la Seine-Saint-Denis, territoire perdu de la République, est validée par l'exemple de ce jeune-homme. 



Le Front National n'est pas à son premier coup d'essai, il paraît gangréné par l'entrisme islamique, Le 30 août 2014, Yacine Zerkoun Secrétaire général du Collectif Marianne dont il dit avoir démissionné après avoir commis un article également prosélyte Islam, religion du pardon 

Julien Rochedy, ancien directeur du FNJ, remplacé par le jeune Gaëtan Dussausaye qui ne voit pas de problème dans la conversion, avait déjà fait craquer le vernis en octobre en claironnant : « Se focaliser sur la haine del’islam, un obstacle à la lutte contre l’immigration » . 

Bertrand Dutheil de la Rochère, responsable du secteur laïcité, avait rappelé à l'ordre  ceux qui, selon lui, confondent islam et islamisme (alors que c'est la même chose, pas d'islamisme sans islam). Le kit du prêt à penser est prêt, gare à ceux qui ne filent pas droit sur les réseaux sociaux... 

David Racheline, Sénateur fraîchement élu, Maire de Fréjus s'était embrouillé sur "sa" mosquée et embrouillé ses électeurs lors des dernières élections municipales.
 A lire : Edito/Mosquées de Fréjus et Le Pontet, les cocus du FN  
et Fdesouche force le maire FN de Fréjus à arrêter la construction d’une mosquée, 
l'évidence de convictions pro-musulmanes et plutôt molles à l'égard de la véritable identité française. On peut même affirmer que certains leaders FN se fichent royalement de ce qu'il adviendra de leur pays... Quels patriotes !
Les couillus de l'identité française commencent à se raréfier mais il en reste, fort heureusement.


Le FN de Jean-Marie revient en force et sans concurrence avec le parti que Soral et Dieudonné veulent former, les amitiés privées et politiques subsistant malgré les contestations de façade, les antisémites et antisionistes de tout poil savent déjà où prendre leur carte. 
Marine Le Pen dans tout cela ? La présidente du parti frontiste a baigné dans ce petit monde et elle revient au logiciel perdant de papa. Bayrou, le troisième homme de la présidentielle de 2007, était revenu à ses sources deux ans et demi après et l'on connaît le résultat. Marine Le Pen est dans le même timing, le vernis craque, ce qui risque de lui coûter une forte partie de son électorat acquis lors de la présidentielle de 2012. Il semble aussi que Florian Philippot, aux dents très longuesparticipe à ce sentiment de parti girouette sur la même ligne soralienne que les anciens...

Le Front national, revenu à ses origines, est passéiste, anachronique, il est resté sur une vision manichéenne des musulmans harkis de 1960 de l'Algérie française qui ne revendiquaient que de la reconnaissance. Les nouveaux arrivants musulmans n'ont pas la même vision de la France ni le même sens de la patrie, ils sont, d'ailleurs, pour certains, revanchards... A l'heure où la recrudescence des jihadistes, le parti frontiste devient incohérent...

  • Par ailleurs, peu de candidats aux municipales dont l'entretien d'embauche devait être : "que pensez-vous des patriotes halal (musulmans)? "
  • -Euh... rien ou pas grand-chose (diplomatie) au-revoir, merci."
  • sur 83 000 adhésions annoncées, on peut se poser des questions...

On notera, cependant, que les crises politiques rongent tous les partis puisqu'ils ne sont plus en phase avec les préoccupations des Français...

Les Français doivent savoir qu'il y a des « convertis » partout dans la société civile, chez les politiques, dans les médias également dans le sport interdisant d'employer des mots "islamophobes". Le dernier exploit en date est la transformation de « Etat islamique » enr Daech, acronyme de signification arabe qui s'adresse à un plus large public, mondial même, effet donc manqué (Les cons, ça ose tout. C'est même à ça qu'on les reconnaît...).

Comme tout parti politique, le Front National fait de la « stratégie » pour s'assurer des voix, il fait du « clientélisme » comme l'UMPS qu'il dénonce à longueur de journée. Stupeur, le politiquement correct est de rigueur où on l'attendait le moins : au parti frontiste... "faut pas stigmatiser", copie conforme des bobos... Canal Plus essaie de le récupérer dans ses émissions, c'est dire...
Les convictions sont diluées dans un magma de déclarations, comme les autres partis... Les Français ne savent plus à quels "saints" se vouer. Le pire, pour les électeurs, est de comprendre que les politiques n'ont pas vraiment de convictions et qu'ils sont prêts à se renier pour accéder au pouvoir. La France éternelle attendra...

A la décharge du Front National, l'on peut constater que l'entrisme islamique est récurent dans tous les partis politiques expliquant ainsi le laxisme sur les revendications des musulmans de France.
Or, les Français voient leur pays s'islamiser par des binationaux musulmans quand ce ne sont pas les autochtones frappés d'idéologie mondialiste et utopique ; les autochtones parlent, choqués des transformations de leurs paysages et traditions sans que leurs politiques ne s'en émeuvent vraiment. C'est à force de demandes  et charges répétées qu'ils font mine d'écouter leurs électeurs par des incantations afin de calmer les plus réfractaires. 

La République recule car elle a peur de ses musulmans.
La France détient la plus grosse communauté musulmane d'Europe, les politiques se sentent donc obligés de faire des compromis pour ne plus voir d'affaire Merah.
La Nation française joue à la roulette russe, le bon sens voudrait que l'on arrêtât l'immigration musulmane, d'où qu'elle vienne, afin d'éviter le « grand remplacement » qui s'opère et les conversions douloureuses et parfois sanguinaires.
D'ailleurs, il n'y aurait pas de jihadistes s'il n'y avait pas autant de musulmans en France et en Europe, c'est mathématique... On peut appeler un chat un chat :  cette immigration massive est une invasion orchestrée par les politiques et financiers pour leurs intérêts personnels au détriment de la cohésion nationale jusque là maintenue par des repères de civilisation multiséculaire. 

« J'étais catholique mais, en relisant la Bible, je me suis aperçu de toutes les incohérences. En lisant le Coran de manière approfondie, j'ai compris que cette religion est plus ouverte. », il serait judicieux de rappeler à ce jeune inculte que Mahomet était pédophile pour avoir pris en seconde épouse une fillette de 7 ans, l'ayant déflorée à 9 ; la tolérance de l'islam envers les homosexuels est bien connue ; quant aux femmes, elles n'ont qu'un droit, c'est de se taire ; entre autres ouvertures, on peut faire mieux...
De plus, il faut être faible d'esprit pour se convertir, les notions de bien et de mal étant connues depuis que le christianisme existe en France.
La vie au sein du Front National, en tant que parti politique, n'a, semble-t-il, pas comblé le vide de la vie du jeune élu.
Les convertis sont des victimes du fait de la non-assimilation des immigrés -même ceux vivant en France depuis longtemps- et du mimétisme qu'ils provoquent, et à la fois des traîtres puisqu'ils renient la France éternelle.

Les Français perdent leur latin et il y a de quoi
Le Front National a aussi ses incohérences. Il prônait la disparition du Sénat (coûteux et inutile), cela ne l'a pas empêché de faire élire deux sénateurs (pour mieux les former sans doute...).
Chaque jour, les frontistes dénoncent les abus du gouvernement socialiste, ses ponctions, ses inégalités de traitement entre autochtones et étrangers. Les Français croulent sous les factures, taxes et impôts divers et variés mais ce n'est pas lui qui leur demanderait de descendre dans la rue pour que cessent ces orgies financières. Il laisse pourrir la situation pour mieux gagner en 2017... S'il était aussi puissant qu'il est dit, il prendrait ses responsabilités et défendrait les intérêts des Français maintenant où moment où ils en ont le plus besoin ...

Ce qu'il faut retenir, c'est que les partis politiques ne servent uniquement qu'à juguler la contestation en ces périodes troubles.
Quand les Français auront compris l'escroquerie intellectuelle du Front National, ils prendront leur destin en main, 2017 étant trop loin pour que les échines trop courbées ne se brisent pas.
Le gouvernement veut éviter ces mouvements de colère, c'est pourquoi il fait monter artificiellement le parti frontiste dans les médias et  les sondages.

La France est dans une impasse sans véritable cap ni leader, ni convictions. On assiste à son naufrage, les larmes aux yeux.

NB :
L'enfer est aussi pavé de bonnes intentions pour ces trop jeunes gens engagés, pas suffisamment structurés pour se faire une idée de la politique, instumentalisés en les surexposant :

Quant à certains, une minorité constatée, conseillers municipaux incapables de se battre pour des sans-abri français, ils illustrent parfaitement l'imposture soupçonnée du Front National... 
Les Français sont vraiment seuls, maintenant... Ils ne doivent compter que sur eux-mêmes...  

25/10/2014 

A lire :
Après la conversion d'un élu FN, d'autres militants feraient leur coming-out islamique 

 Sur le sujet :

Conversion d’un élu FN : « il y avait du prosélytisme islamique au sein du FN 93  » (MàJ)

Aziliz Ty Kern : Chère Marine, les Français veulent la désislamisation de leur pays
Vidéo-Quitter la religion musulmane : à quel prix ? 

Recevez les articles par mail

Spécial Edito

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...