Translate

Dernières actus
Chargement...
19 août 2014

Imprimer/Print Friendly and PDF Selon l'ONG Global Footprint Network, nous avons atteint aujourd'hui le Jour du dépassement. Cela signifie qu'au 19 août, les Terriens ont consommé toutes les ressources naturelles que la Terre peut produire en un an. Désormais, nous puisons dangereusement dans ses réserves.
La Terre vue depuis Apollo 17 en 1972



 
Un an de ressources naturelles consommées en moins de huit mois. C'est la préoccupante alarme que vient à nouvelle fois de tirer l'organisation américaine Global Footprint Network. Ce mardi 19 août, nous venons en effet d'atteindre le "Jour du dépassement". Autrement dit, le jour où les Terriens ont consommé toutes les ressources naturelles et renouvelables que la Terre peut produire en un an.
"A cette date, l'humanité a épuisé le budget écologique annuel de la planète", explique l'ONG sur son site. Cela signifie que désormais nous tirons nos ressources dangereusement, des réserves naturelles de notre planète. "Pour le reste de l'année, nous maintiendrons notre déficit écologique en épuisant les stocks de ressource locale et en accumulant du dioxyde de carbone dans l'atmosphère. Nous serons en dépassement", ajoute Global Footprint Network.
Cette date est calculée en divisant la biocapacité de la Terre, la quantité de ressources naturelles qu'elle peut produire en un an par l'empreinte écologique de la population mondiale, la consommation naturelle mondiale en un an. Le résultat est alors multiplié par 365, le nombre de jours dans l'année, d'où on déduit le jour du dépassement, appelé en anglais "Earth Overshoot Day".

Un épuisement de plus en plus rapide
Le calcul est réalisé chaque année par l'ONG, le problème est que la date ne cesse de reculer dans le calendrier. En 1993, elle se trouvait en octobre. Vingt ans plus tard, elle a été reculée jusqu'au 20 août. Et cette année, elle a encore perdu un jour puisqu'elle se tient le 19 août. Depuis les années 2000, le dépassement a augmenté, (...) Lire la suite sur maxisciences.com
Sur le sujet :
Pourquoi l'immigration ne peut pas diminuer la pauvreté dans le monde

En 2050, un quart de la population sera africaine : les questions qui fâchent

Recevez les articles par mail

Spécial Edito

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...