Translate

Dernières actus
Chargement...
21 septembre 2012

Info Post
Imprimer/Print Friendly and PDF

"Le "fonds d'investissement qatari pour les banlieues" n'est plus. Il devrait intégrer un projet plus large, sous la houlette du ministère du Redressement productif. C'est Arnaud Montebourg qui l'a annoncé ce jeudi soir aux élus de l'Aneld, inquiets de voir cette manne de financement échapper aux quartiers sensibles.

Les 50 millions d'euros qataris
devraient s'ajouter à d'autres sources de financement dans un projet élargi, qui ne seraient plus seulement destiné aux seules "banlieues", mais qui pourrait aussi intégrer les zones rurales."
Lire la suite

Or, la question se posait déjà sous la Présidence de Nicolas Sarkozy
"Au risque (encore) de froisser la susceptibilité de certains, il serait intéressant de savoir si les bénéficiaires devront se convertir à l'islam, combien devront le faire ou si les fonds ne seront utilisés que pour les musulmans ?" y compris dans les zones rurales ? Lire : Après Sarkozy, les Qataris deviennent les amis de François Hollande

Au Qatar, « les homosexuels sont emprisonnés et condamnés à de lourdes peines.-NDLR : ce qui explique la recrudescences de "la chasse aux homosexuels" en France, la "culture étant importée des pays musulmans.

La peine de mort est pratiquée au Qatar. Elle s'applique à des cas de meurtre, de trafic de drogue, de crime contre l'état et depuis 2004 de terrorisme. Les dernières exécutions datent de 2003 (trois exécutions sur les quatre sur ces vingt dernières années), et la méthode utilisée fut la pendaison. Depuis, cinq Sri Lankais ont été condamnés à mort en janvier 2007, et le Qatar a voté contre la résolution de l'ONU pour un moratoire mondial sur les exécutions en décembre 2008

La décapitation au sabre est reconnue comme méthode légale d'exécution mais n'est plus pratiquée » en théorie..., pour l'instant, pratique non relayée en France et pour cause ... 

Voilà le modèle de société, de "paix et de tolérance", qui est proposé aux banlieues et le sera aux zones rurales.

Non, la France ne peut pas prendre le risque de voir se propager dans des zones françaises l'idéologie qatarie islamique, surtout avec les faits se déroulant dans le monde et en France malgré des rappels à l'ordre aux Français non-musulmans majoritaires avec renfort des médias et politiques naïfs : "voyez comme ils sont gentils et tolérants" mais sans que jamais les musulmans eux-mêmes ne dénoncent les plus fanatiques d'entre eux ou ne luttent contre eux ou pour la liberté de leurs femmes.

Non, Mesdames et Messieurs les musulmans, si vous voulez que l'on fasse un part vers vous, il faudra vous séparer vous-mêmes de vos indésirables.
Il faudra en faire plus pour que nous puissions apprécier votre "politico-religion", si tant est que les Français y arrivent.
Vous êtes trop différents, vous n'arrivez pas ou ne voulez pas vous fondre dans la société française comme nos amis juifs avec lesquels nous vivons depuis 2000 ans.
Vous revendiquez sans cesse votre différence, votre "mieux" que nous, insultant nos véritables idéaux humanistes.
Libérez vos femmes, laissez les vivre comme elles l'entendent, ne les séparez pas de vous dans les repas ou à la mosquée et peut-être arriverez-vous à être aussi humains que nous ?   

Le plus beau visage de l'islam, qui ne reconnaît pas les frontières, est incarné par Tariq Ramadan, petit-fils du fondateur des "Frères musulmans"-les mêmes qui ont instauré la charia en Egypte- l'homme à deux visages et double langage qui demandait un "moratoire" sur la lapidation des femmes.
D'ailleurs, les plus âgés se souviendront de son visage imberbe il y a vingt ans...
 http://www.independent.co.uk/migration_catalog/article5162856.ece/ALTERNATES/w380/Pg-24-scholar-ap.jpeg

Les discours "à double tranchant" ne servent qu'à endormir les politiques mais pas les Français ni la majorité des Occidentaux.

Plus que jamais, on a le sentiment d'être devant un islam serpent à sonnettes dont on ne sait pas à quel moment il va mordre.

Le doux visage de l'islam peut se transformer en Mister Hyde, les Occidentaux sont sur leurs gardes et ils n'ont pas peur. Il n'y a que des politiques avides pour avoir peur ou croire en eux, renvoyant une image couarde des peuples d'Occident.

Ce n'est pas être islamophobe que se méfier du serpent qui dort...
D'ailleurs, les pays arabo-musulmans ne supporteraient pas le quart de ce que les Occidentaux tolèrent.
A méditer et à bon entendeur...

Lire l'article de Robert Ménard :  Ils nous détestent !

Relayé par Vos Tribunes à la Une 


Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...